Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : un nouveau drive fermier bio en banlieue de Nancy, les circuits courts s’organisent

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Sud Lorraine

Agriculteurs et maraichers locaux semblent de plus en plus prisés en période de confinement mais après la fermeture d'une partie des marchés pour lutter contre la pandémie du coronavirus, on s’organise en circuit court. Exemple en banlieue de Nancy à Vandoeuvre avec un drive fermier bio improvisé.

Des porcs nés pendant le confinement prennent le soleil à Gondrexon.
Des porcs nés pendant le confinement prennent le soleil à Gondrexon. © Radio France - Droits réservés.

La viande bio et la charcuterie de Sonia Rigot, à Gondrexon dans le Lunévillois, arrivent directement dans votre coffre de voiture. L’éleveuse de porcs et de moutons a logiquement participé au drive fermier mis en place en banlieue de Nancy : en période de confinement, le circuit court à la cote.

Les agriculteurs et maraichers locaux et bio semblent de plus en plus prisés ces derniers jours, mais après la fermeture d’une partie des marchés, il a fallu s’organiser. A Vandoeuvre, des producteurs bio remplissent le coffre de leurs clients tous les vendredis sur le parking du parc des expositions. Une vente sans contact et très sécurisée assure les producteurs qui prennent un chèque ou demande de faire l’appoint. 

Agriculteurs diversement touchés

Une manière de continuer l'activité après la fermeture des marchés. Flore 54, qui fédère des associations de défense de la nature en Meurthe-et-Moselle, est vite montée au créneau suite à l’interdiction des marchés par le gouvernement : « il faut que les ventes de producteurs se remettent rapidement en place » martèle Raynald Rigolo, président du collectif écologiste. 

Certains producteurs ne vont souffrir que de problèmes de trésorerie, c’est le cas de Camille Migot, viticulteur bio à Lucey dans le Toulois, qui voit tous ses vins à l’export vers les Etats-Unis bloqués mais reste philosophe et constate que d’autres agriculteurs ou maraichers sont beaucoup plus sévèrement touchés par les conséquences du confinement et les mesures drastiques imposées pour la luttre contre la pandémie du Covid-19.

Production pas du tout calibrée pour les grandes surfaces

La fermière de Gondrexon, qui écoule trois carcasses de porc par semaine, transforme une marchandise périssable avec une date limite de consommation à 14 jours et « une production pas du tout calibrée pour les grandes surfaces ». En revanche, les ventes en Amap continuent et l’agricultrice bio ne travaille pas avec les restaurateurs et les collectivités comme certains de ses confrères qui n’arrivent pas aujourd'hui à trouver preneur pour leur production. 

Commandes par SMS 

Sonia Rigot s’estime chanceuse même si son chiffre d'affaire a légèrement baissé ; avec le constat que les consommateurs qu’elle croise préfèrent le circuit court et le plein air à la grande surface, mais il faut s’organiser autrement et prendre les commandes par sms ou par mail.

Drive fermier à Vandoeuvre : des produits déposés directement dans le coffre des clients.
Drive fermier à Vandoeuvre : des produits déposés directement dans le coffre des clients. © Radio France - Droits réservés.

Le drive fermier s’organise à Vandoeuvre, sur le parking d’un magasin bio dans un premier temps puis au parc des expositions. Les commandes se font par téléphone, par sms ou par mail. Si les producteurs bio sont répertoriés sur une carte précise en Lorraine, le confinement change la donne. «C’est plus compliqué, mais on s’organise» avoue la fermière qui a installé ses porcs et ses moutons sur 32 hectares à Gondrexon.

Légumes, fromage ou viande

Quatorze producteurs jouent le jeu de ce drive improvisé à Vandoeuvre, le vendredi après-midi sur le parking du Parc des expositions, notamment la bergerie du Ouchy à Vroncourt près de Sion, le Moulin du petit poucet, à Royaumeix, ferme de la Fontenelle à Relange, la ferme des Bruyères à Saint-Etienne-les-Remiremont... chaque producteur précise sur son site internet les modalités pour commander.

Ecoutez Sonia Rigot, de la ferme du Porc qui dore à Gondrexon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu