Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : nos idées pour une cuisine facile

Coronavirus : les commandes d'œufs "en hausse de 70%" selon les Fermiers de Loué

C'est une conséquence du coronavirus, les œufs ne se sont jamais aussi bien vendus. On a d'ailleurs bien du mal à en trouver dans les rayons des supermarchés. Mais pas de risque de pénurie selon le directeur général des Fermiers de Loué.

Les œufs fermiers de Loué / illustration
Les œufs fermiers de Loué / illustration © Radio France - Christelle Caillot

Après le papier toilette et les pâtes, les ventes d'œufs connaissent une augmentation spectaculaire. Selon le directeur général des Fermiers de Loué, les commandes sont en hausse de 70% ces quinze derniers jours. Yves de la Fouchardière était l'invité de France Bleu ce mardi matin. 

Yves de la Fouchardière, vous êtes le directeur général des Fermiers de Loué, la coopérative agricole sarthoise. Vos ventes explosent ?

"On a beaucoup de commandes depuis 15 jours. De l'ordre de 70% de progression. Il y a beaucoup d'achats de précaution pour commencer et puis avant le confinement, 20% des repas se faisaient à l'extérieur, maintenant c'est à la maison, donc les gens se sont mis à cuisiner. Et puis je pense  qu'il y a un petit phénomène de retour aux produits simples, peut-être une des bonnes choses qu'il faudra retenir de cette crise." 

Les œufs, c'est pas cher, ça permet de cuisiner entrées, plats et desserts . En plus ça se conserve longtemps, 28 jours en moyenne ?

"Oui, c'est un élément basique au même titre que la farine. Les mamans et les papas peuvent faire des gâteaux à la maison avec les enfants." 

Est-ce que vous arrivez à fournir tout le monde ? 

"Non les poules pondent qu'un œuf par jour. On a réorienté toute notre production pour la restauration vers les magasins mais on ne peut pas contenter tous nos clients, 30 à 40% des commandes ne sont pas honorées. On fait le maximum. Mais il ne faut pas se précipiter pour acheter 4 boîtes en cette période, il faut penser à partager un peu."

Est-ce qu'il y a un risque de pénurie ?

"Pas de risque de pénurie car les poules sont en pleine forme et les producteurs se lèvent le matin à 6 heures pour ramasser les œufs!"

Un boum donc des œufs, mais aussi des poulets ?

"C'est une bonne nouvelle. La jeune génération avait un peu oublié cet aliment très simple à cuisiner et très économique.  Il suffit de mettre le poulet dans le four et hop c'est prêt. La vente de poulets entier est en augmentation de 15%. C'est bien car on était effrayé de voir la viande industrielle et transformée à des niveaux de vente très importants."

Yves de la Fouchardière, directeur général des Fermiers de Loué

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu