Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : six marchés autorisés en Mayenne, le préfet leur accorde une dérogation

-
Par , France Bleu Mayenne

Six communes mayennaises vont pouvoir continuer à organiser des marchés, mais en respectant certaines règles.

Six marchés vont pouvoir se tenir en Mayenne.
Six marchés vont pouvoir se tenir en Mayenne. © Maxppp - Maxppp

Les marchés alimentaires en plein air sont suspendus jusqu'à nouvel ordre en France, pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. Mais certaines dérogations peuvent être accordées par les Préfets, à la demandes des maires, quand il n'y a pas d'épiceries à proximité par exemple.

Ainsi, Jean-Francis Treffel, préfet de la Mayenne, a autorisé à titre dérogatoire la tenue de six marchés alimentaires à 

  • Argentré
  • Javron-les-Chapelles
  • Launay-Villiers
  • Montflours, 
  • Saint-Denis-de-Gastines 
  • Sainte-Suzanne-et-Chammes

Le maintien d'un marché dans ces communes est apparue indispensable compte tenu : soit de l’absence de commerces alimentaires ; soit d’une offre commerciale ne permettant pas de répondre aux besoins de la population

L’organisation de ces marchés doit cependant respecter certaines règles, sous le contrôle du maire :

  • limitation du nombre d’étals alimentaires à 5 
  • matérialisation devant chaque stand des distances de 1 mètre à respecter entre chaque client
  • respect d’une distance minimale de 4 mètres entre chaque étal alimentaire
  • interdiction du libre service
  • recours à un dispositif de désinfection des mains et apposition de manière visible sur chaque stand des précautions à prendre
  • la fréquentation, de manière simultanée, ne doit pas dépasser plus de 100 personnes en milieu clos ou ouvert. 

Par ailleurs, plusieurs mesures ont été mises en place pour aider les producteurs locaux qui ne peuvent plus vendre leurs produits sur les marchés du département.

Les organisations professionnelles agricoles et les GMS (grandes et moyennes surfaces) alimentaires du département ont été mises en relation. Les enseignes commerciales alimentaires peuvent soit : 

  • vendre les productions locales, privées du débouché des marchés, dans le cadre d’un accord commercial
  • soit permettre à un producteur d’exercer son activité de vente dans l’enceinte du supermarché.

Enfin, les maires peuvent accorder une autorisation à un producteur pour lui permettre de vendre des produits alimentaires sur la voie publique. Les maires qui le souhaitent peuvent se rapprocher de la préfecture (pref-covid19@mayenne.gouv.fr).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu