Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Pol-de-Léon : la colère d'un agriculteur contre les importations au Super U visité par Emmanuel Macron

Il dénonce un double discours : un producteur finistérien critique la vente de fruits et légumes importés dans le supermarché de Saint-Pol-de-Léon où Emmanuel Macron s'est rendu la semaine dernière, pour saluer le monde agricole et de la grande distribution.

L'agriculteur dénonce le décalage entre le symbole de la visite présidentielle et la réalité des rayons
L'agriculteur dénonce le décalage entre le symbole de la visite présidentielle et la réalité des rayons - François Kerscaven

Des tomates du Maroc vendues dans le supermarché où Emmanuel Macron est venu saluer le monde agricole la semaine dernière, après avoir visité une exploitation locale : c'est le symbole qui a fait bondir François Kerscaven, agriculteur du Nord-Finistère et administrateur au syndicat FDSEA du département. Ses vidéos au Super U de Saint-Pol-de-Léon font vivement réagir sur les réseaux sociaux.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Symboliquement, ça pose question"

"On sait très bien que l'importation de produits dans la grande distribution est monnaie courante pour permettre de satisfaire une gamme de prix. On peut le comprendre, indique François Kerscaven. Mais il y a moins d'une semaine, _le président de la République est venu féliciter les agriculteurs locaux, notamment les producteurs de tomates_, avant de se rendre dans cette grande surface !"

Il estime surtout que la clarté des informations sur l'origine des produits n'est pas tenue. "J'ai filmé une partie du rayon, il y a aussi des produits français , précise-t-il. Le problème, c'est qu'il y a une _grande pancarte 'origine France' au-dessus de tout le rayon, alors que les origines des produits importés sont écrites en bas en tout petit_. Les consommateurs ne le voient pas"

Contactée, la direction du magasin n'a pas souhaité s'exprimer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess