Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Côte-d'Or : l'avenir de l'agriculture passe par les légumineuses

-
Par , France Bleu Bourgogne

Elles permettent de nourrir les animaux, de faire des économies d'engrais et elles sont -peut-être- l'avenir de l'agriculture, l'avenir de nos troupeaux et l'avenir de l'homme. Ce jeudi à Quetigny, l'INRA organisait une grande journée autour des légumineuses.

 La culture de méteil consiste en une association de céréales et légumineuses récoltée sous forme de grains ou de fourrage (illustration)
La culture de méteil consiste en une association de céréales et légumineuses récoltée sous forme de grains ou de fourrage (illustration) © Maxppp - Christian Watier

Quetigny - France

Ce jeudi 16 janvier 2020 dans un amphithéâtre du lycée agricole Olivier de Serres de Quetigny, l'INRA organisait une grande journée autour des légumineuses. Une journée d'échanges, après quatre années de travaux, entre des agriculteurs et des scientifiques autour de ces plantes qui ont un vrai rôle à joueur dans la lutte contre le changement climatique.

Nourrir les hommes et les animaux

On parle des pois, des féveroles, du soja, du lupin, de la luzerne mais aussi des lentilles ou des pois chiches. Ces plantes ont leur rôle à jouer dans la lutte contre le réchauffement climatique et sur lesquelles la recherche compte beaucoup pour nourrir les hommes et les animaux.

Les légumineuses permettent de diminuer le recours aux engrais 

D'autant que les légumineuses peuvent également rendre d'immenses services au plan environnemental explique Maé Guinet est ingénieur à "Agrosup" Dijon. "Le premier c'est de diminuer le recours aux intrants azotés, c'est à dire les fertilisants chimique, puisqu'elles ont la capacité de fixer l'azote atmosphérique".  

Elles permettent de fixer les sols

Autre avantage des légumineuses elles permettent d'introduire de la diversification dans la rotation des cultures ce qui permet, quand on produit beaucoup de céréales ou d'oléagineux, de lutter contre ravageurs et contre les mauvaises herbes. "Il y a certaines légumineuses qui sont également connues pour leurs systèmes racinaires assez puissant qui permettent de structurer les sols en les rendant plus meubles ce qui favorise l'implantation des cultures suivantes".

Depuis qu'il plante plus de légumineuses, la vie de son exploitation agricole a changée

Didier Redoutet, un agriculteur en retraite de Marey-sur-Tille, exploite avec son épouse et son fils 220 hectares de terres près d'Is-sur-Tille. Sur son exploitation cette famille de céréaliers implante de plus en plus de légumineuses. Pendant 30 ans Didier Redoutet a eu des vaches laitières. Il a arrêté en 2008 pour planter du colza, de l'orge, du blé et pour des raisons liées à la conservation des sols il a décidé de produire des légumineuses : de 5% des ses parcelles il y a 11 ans on est passé à 30% aujourd'hui.

Des changements perceptibles rapidement 

"Depuis 11 ans on ne gratte plus du tout les sols, on travaille avec les couverts végétaux, on a beaucoup diversifié nos assolements en ajoutant des pois, du soja, des lentilles etc."

Moins d'engrais, moins d'eau et d'immenses économies de carburant 

Autre avantage que Didier a eu à changer ses pratiques agricoles il met moins d'engrais, utilise moins d'eau et réalise d'immenses économies de carburants.  "En ayant plus à gratter les sols on a pu se passer des appareils de travail du sol, cela fait des investissements en moins, quant à notre consommation de fioul par hectare on est passé de 100 à 50, cela fait la moitié d'économisée".

Pas que des avantages

Alors de là à dire que les légumineuses sont "LA" solution pour faire face aux immenses défis du changement climatique il y a un pas. Si les avantages sont très nombreux. Les légumineuses ont aussi des rendements très variables. 

  • Ce vendredi 17 janvier 2020, retrouvez notre "+ infos" sur les bienfaits des légumineuses sur l'économie des exploitations agricoles de Côte-d'Or sur France Bleu Bourgogne (98.3 ou 103.7). Rendez-vous derrière votre poste de radio à 7h15 et 8h45. 
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu