Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Coutances : quand les commerçants demandent aux gilets jaunes de libérer les ronds-points

-
Par , France Bleu Cotentin

Une centaine de commerçants, petits patrons et salariés des commerces du centre-ville de Coutances sont allés ce jeudi midi à la rencontre des gilets jaunes sur les ronds-points d'entrée de la ville, pour leur demander "de stopper leur mouvement". Les gilets jaunes ont refusé.

Des gilets jaunes sur un rond-point, à Saint-Lô (illustration)
Des gilets jaunes sur un rond-point, à Saint-Lô (illustration) © Radio France - Marc Bertrand

Coutances, France

"Nous étions une bonne centaine, commerçants, patrons et employés du centre-ville et de la zone commerciale", raconte Dominique Bouet, vice-présidente de l'Union des commerçants et artisans de Coutances. Tous venus à la rencontre des gilets jaunes sur le rond-point des Pommiers, à l'entrée nord de la ville : "On a souhaité les rencontrer pour leur demander de lever l'occupation des ronds-points".

On leur a expliqué qu'il fallait nous laisser travailler pendant les périodes de fête et au-delà en janvier et février, parce que nos entreprises sont menacées, certaines boutiques ont 20% à 50% de chiffre d'affaires en moins"

"Ils nous ont répondu que si on ne fait pas de bonnes affaires en ce moment, c'est parce qu'il n'y a pas de pouvoir d'achat", affirme la commerçante. "Et donc ils ne lèveront pas le mouvement"

Les gilets jaunes ne veulent pas partir des ronds-points

Les gilets jaunes ont accepté de ne pas venir faire des actions dans le centre-ville, pour rassurer les clients. Ils ont également demandé "à nous rencontrer, l'Union des commerçants et artisans, lors d'une réunion qui pourrait être organisée avec le sous-préfet", raconte Dominique Bouet. 

La réunion pourrait être demandée mais pas avant la semaine prochaine, "car le président de l'Union des commerçants n'est pas là en ce moment, et moi, je dois être dans ma boutique toute la journée à l'approche des fêtes, du lundi au dimanche, et vu le contexte je ne peux pas m'offrir le luxe de fermer quelques heures pour une réunion", affirme la commerçante. 

Choix de la station

France Bleu