Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Couvoir de canards mis en cause par L214 : "suspension immédiate" demandée par la préfecture

Le couvoir de canards de Lichos (Pyrénées-Atlantiques), mis en cause par une vidéo de l'association L214 va devoir fermer, le temps de se mettre aux normes. C'est le secrétaire général de la préfecture, Eddie Bouttera, qui l'a annoncé ce jeudi soir.

L'exploitation va devoir se remettre aux normes avant de pouvoir rouvrir.
L'exploitation va devoir se remettre aux normes avant de pouvoir rouvrir. © Radio France - Andde Irosbehere

Le couvoir de canards "Aux couvoirs de saison" situé à Lichos et mis en cause par une vidéo de l'association L214 ce jeudi va devoir fermer. Une fermeture au moins temporaire, le temps de se mettre aux normes. Eddie Bouttera, le secrétaire général de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques, a fait le point après les premières constatations sur place des services de l'État, plusieurs mises en demeure ont été signifiées à l'élevage. Les producteurs reconnaissent partiellement les faits mais ont déjà annoncé leur intention de poursuivre L214 en diffamation. "Des suites pénales sont possibles", confie, prudent, Eddie Bouttera, renvoyant la balle au parquet de Pau qui a ouvert une enquête.

Eddie Bouttera, secrétaire général de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques : "Cet atelier ne redémarrera pas tant que le bâtiment n'aura pas été mis aux normes sanitaires

Du lisier mais pas de cadavres

Eddie Bouttera précise que c'est uniquement le hangar qui accueille les canards mâles reproducteurs, environ 200, qui est concerné par le problème de "la présence de lisier de façon totalement inacceptable". D'après les premières constatations, "il n'y pas de pollution environnementale" concernant le saison, le cours d'eau passant à proximité de l'exploitation détaille aussi Eddie Bouttera.

Les services vétérinaires avaient contrôlé l'exploitation l'année dernière, sans constater de manquement. "Depuis 3 ans, 315 contrôles ont été effectués dans les exploitations avicoles, liste le secrétaire général de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques, sur 687 exploitations recensées. Cette année vingt mises en demeure ont été adressées, l'objectif c'est de garantir la qualité sanitaire des produits, le bien-être des animaux. Nous sommes garants du travail des filières, donc je le dis, ce n'est pas parce qu'un producteur est défaillant qu'il faut jeter l'opprobre sur toute une filière d'excellence du Sud-Ouest".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess