Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Crise agricole : la succession, ce n'est pas gagné en Gironde

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Comme partout en France, il ne fait pas bon être agriculteur en Gironde. Si la viticulture attire encore un peu, pour le reste les jeunes se font rares.

Il y a de moins en moins d'exploitations de canards en Gironde
Il y a de moins en moins d'exploitations de canards en Gironde - Un élevage de canards et d'oies (photo d'illustration) © Radio France

Une installation pour deux départs ! C'est le triste constat du monde agricole girondin aujourd'hui. Si ce n'est pas une nouveauté, la crise agricole n'aide pas à améliorer la situation.

Une crise de la vocation toujours plus forte 

Le reportage France Bleu Gironde de Clément Carpentier

La chambre d'agriculture de la Gironde organise des réunions sur les successions d'exploitation. Car aujourd'hui cela devient de plus en plus compliqué de trouver des repreneurs. De moins en moins de jeunes s'engagent. En France, les moins de 35 ans ne gèrent que 6 % des exploitations agricoles. Le constat est valable en Gironde même si l'élevage est moins développé que dans d'autres départements.

Aujourd'hui, si les parents ne sont pas déjà exploitants, c'est très compliqué pour un jeune de s'installer

Une nouvelle difficulté 

Eléonore de la chambre d'agriculture de la Gironde

Dans le département, 3 000 agriculteurs sont aujourd'hui proches de la retraite. Il y a aussi une nouvelle difficulté à gérer, même les fils et filles d'agriculteur prennent maintenant des chemins différents de ceux de leurs parents. Aujourd'hui, 40% des installations aidées en agriculture sont réalisées "hors cadre familial".

Nos enfants nous ont vu travailler et du coup ils n'ont pas envie de le faire

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu