Infos

Crise du lait : la FDSEA de l'Isère veut bien lancer des actions mais uniquement si elles ont une chance d'aboutir

Par Nicolas Crozel, France Bleu Isère lundi 29 août 2016 à 9:14

La ferme"modèle" de Brézins est prise dans la tourmente de la crise du lait.
La ferme"modèle" de Brézins est prise dans la tourmente de la crise du lait. © Radio France - Véronique Pueyo

Alors que les producteurs de lait du grand ouest n'ont pas réussi à faire plier Lactalis malgré un blocage d'une semaine, la FDSEA Isère s'interroge sur la stratégie à mener.

Une semaine de blocage... pour rien ! La mobilisation des producteurs de lait du grand ouest contre Lactalis n'a pas permis de faire bouger le geant industriel sur les prix d'achat de la matière premiere. Du coup, plusieurs syndicats notamment la FNSEA envisagent de monter en puissance et de multiplier les  actions à l'échelle du pays. "Nous ferons des actions mais il faut qu'elles soient efficaces" concède Pascal Denolly le président de la FDSEA Isère, qui s'interroge sur la stratégie à mener pour faire plier les industriels sans se mettre à dos la population.

Il faut d'attaquer au nœud du problème qui est la surproduction et réfléchir aussi à une meilleure répartition des marges. "il y a quand même 60% du lait produit en France qui est consommé en France, pourquoi alors devrions nous harmoniser les prix au niveau européen alors que le lait en France sert à des productions valorisées telles les fromages en AOP alors qu'au niveau européen le lait sert à faire de la poudre et du beurre ?"  s'interroge le syndicaliste.

Pascal Denolly (FDSEA Isère) invité de France Bleu Isère matin

Partager sur :