Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Dans le Loiret, les maraîchers accueillent avec soulagement le retour du soleil

mercredi 18 avril 2018 à 5:36 Par François Guéroult, France Bleu Orléans

Un hiver froid et un début de printemps pluvieux : les plantations des fruits et légumes accusent 3 à 4 semaines de retard. Le retour du soleil était donc attendu avec impatience par les maraîchers dans le Loiret. Exemple à la ferme "Les Cassines" à St Jean-le-Blanc, près d'Orléans.

Les pommes de terre nouvelles ne sont pas encore sorties dans le champ de Dominique Chaubert
Les pommes de terre nouvelles ne sont pas encore sorties dans le champ de Dominique Chaubert © Radio France - François Guéroult

Orléans, France

Le soleil est de retour ! Et c'est une bonne nouvelle pour les maraîchers du Loiret : tous ceux qui cultivent en plein champ ont dû retarder leurs plantations de 3 à 4 semaines, conséquence d'un hiver froid et d'un début de printemps pluvieux, les terres ont été gorgées d'eau.

Les fraisiers sont à peine en fleur

Exemple à l'exploitation "Les Cassines" à St Jean-le-Blanc : une dizaine d'hectares de fruits et légumes, la plupart proposés en cueillette libre-service depuis 25 ans. Mais cette année est vraiment inhabituelle : "On a reçu les plants en février mais on a dû les laisser à l'abri plus longtemps que d'habitude, raconte Dominique Chaubert, le responsable de la ferme. On a planté avec 3 semaines de retard tout ce qui est salades, pommes de terre nouvelles, carottes, fraisiers et framboisiers." Certaines parcelles sont encore très humides, et seul un beau temps persistant permettra de rattraper un peu le retard : "S'il fait beau comme aujourd'hui pendant tout le mois d'avril, on pourra rattraper la moitié du retard, estime l'exploitant, on n'aura peut-être que quinze jours de retard sur les récoltes."

Pas de cueillette en libre-service avant la fin mai

Conséquence, Dominique Chaubert sera contraint de décaler la date d'ouverture de l'espace réservé à la cueillette libre-service : "Normalement, on ouvre au mois de mai, souvent dans la première quinzaine. Là, je pense qu'on sera plus près de la fin mai, voire du début juin. Les fraises sont à peine en fleur et les petits pois font à l'heure actuelle 5 centimètres, or ce sont nos deux produits-phares. Il faut encore du temps pour que les fraises se forment et rougissent et pour que les petits pois viennent à maturité !" Interview à écouter ci-dessous :

"On a quasiment 3 semaines de retard sur les plantations" - Dominique Chaubert

Les consommateurs devront donc encore un peu patienter pour venir cueillir eux-mêmes leurs fruits et légumes à la ferme "Les Cassines". En revanche, la partie magasin créée il y a 4 ans avec 13 autres producteurs locaux du réseau "Bienvenue à la ferme" fonctionne toute l'année. C'est ouvert les lundis, mercredis de 15h à 19h, les vendredis de 9h à 12h30 et de 15h à 19h et les samedis de 9h à 12h30.