Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Dans le Var, les vignes souffrent aussi de la sécheresse

-
Par , France Bleu Provence

Dans l'ouest Var, les dernières grosses pluies remontent au mois d'avril. Conséquences : les vignes souffrent de la sécheresse. Certains pieds perdent leurs feuilles et le raisin ne grossit plus. Les vendanges seront plus tardives cette année.

Sans eau, les vignes souffrent : les feuilles commencent à sécher et les raisins ne grossissent plus.
Sans eau, les vignes souffrent : les feuilles commencent à sécher et les raisins ne grossissent plus. © Radio France - Sophie Glotin

Le Castellet, France

Si certaines années (comme en 2011), les vendanges pouvaient démarrer dès la mi-août, elles seront plus tardives cette année dans le Var. Au Castellet par exemple, les premiers coups de sécateurs pourraient être donnés début septembre. C'est la conséquence des épisodes de canicule et de sécheresse de ces derniers mois. Dans l'ouest du département, les dernières grosses pluies remontent au mois d'avril. Les vignes sont donc en train de souffrir.

Certaines vignes perdent leurs feuilles, comme en plein hiver

C'est le cas dans le vignoble (14 hectares) d'Eric Isnard au Castellet. Des feuilles mortes sont visibles au pied de certains ceps. "C'est une image que l'on retrouve normalement au début de l'hiver... quand la vigne "se met en sécurité" et qu'elle commence à faire tomber ses feuilles. Mais cette année, ça se produit dès le mois d'août car la vigne est déjà à l'arrêt. Elle garde l'eau en stock pour se préserver", se désole le viticulteur. 

Autre problème : les grains de raisins ne grossissent plus. "Ils sont de 15 à 20% moins gros que la normale, explique Eric Isnard. Cela aura forcément des conséquences sur la quantité de la récolte 2019. Pour la qualité, il faut attendre encore un peu, mais elle devrait être au rendez-vous car les grains sont sains, il n'y a pas eu de maladie."

Une pluie fine espérée pour les jours qui viennent

Le viticulteur espère qu'il va pleuvoir dans les jours qui viennent : "Nous avons besoin d'une pluie fine qui donnerait un peu de "peps" aux vignes. On attend. On a arrêté depuis longtemps de brûler des cierges car on sait que la nature a toujours le dernier mot !" 

Le viticulteur, dont la famille est implantée au Castellet depuis le XVIIe siècle, est aussi inquiet pour l'avenir : "Si les vignes meurent, c'est notre patrimoine qui disparaît ! Le mourvèdre est un cépage espagnol pourtant habitué à la sécheresse. Mais ces épisodes sont maintenant trop répétés, explique t-il. Nous devons trouver des solutions, peut-être trouver des cépages encore plus résistants. Mais il faut faire vite car le réchauffement climatique a une longueur d'avance sur nous."

Choix de la station

France Bleu