Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Dans les vignobles corréziens les vendanges donneront des vins de grande qualité cette année

-
Par , France Bleu Limousin

Les vendanges ont commencé dans les vignobles corréziens. Elles sont même déjà bien entamées autour du Saillant d'Allassac où les vendangeurs de la cave des Coteaux de la Vézère sont à pied d'oeuvre depuis une semaine déjà. Malgré la sécheresse le vin s'annonce de très grande qualité.

Les vendanges des Coteaux de la Vézère s'étalent sur environ un mois pour ramasser un à un les 7 cépages cultivés
Les vendanges des Coteaux de la Vézère s'étalent sur environ un mois pour ramasser un à un les 7 cépages cultivés © Radio France - Philippe Graziani

Corrèze, France

Une quinzaine de vendangeurs sont employés par la cave des Coteaux de la Vézère basée au Saillant d'Allassac. Ils ont commencé à ramasser le premier cépage, le Pinot noir, le 3 décembre. Soit une bonne semaine, voire 10 jours en avance par rapport aux années normales. Mais la météo de cet été, comme l'été dernier, a une nouvelle fois accéléré le mûrissement des grappes. Et ce ne sera pas la seule conséquence. La sécheresse surtout a du bon et du moins bon. Le moins bon c'est une diminution de la production : entre 15 et 20 % de perte toujours par rapport à une année normale. 

Des raisins parfaitement sains

Mais à l'inverse l'absence de pluie a favorisé la qualité des raisins. Car sans humidité pas de maladies dans les vignes. "Il n'y a pas de grappes contaminées. Donc c'est des jus très sains et donc je pense qu'on aura des bonnes fermentations et donc de très bons vins" explique René Maury, le président de la cave des Coteaux de la Vézère. Le millésime 2019 devrait être aussi bon que le 2015 et le 2018, les deux meilleures années à ce jour de la jeune cave.

On sauve les meubles" Philippe Leymat

A Branceilles les vendanges devraient commencer ce mercredi pour les cépages utilisés pour le vin paillé puis le Gamay des vins rosés. Mais à la cave du Mille et une Pierres on s'attend à des rendements en forte baisse, entre 25 et 30 % de moins, en raison de la sécheresse. Mais cela aurait pu être pire selon le président de la cave Philippe Leymat. "Le 6 mai quand ça a gelé on s'attendait à beaucoup plus". Heureusement un orage fin juillet a apporté 80 mm de pluie qui ont requinqué les vignes. "On sauve les meubles" affirme, soulagé, Philippe Leymat. D'autant que comme au Saillant, la qualité sera au rendez-vous. Les vendanges devrait durer jusqu'au 10 octobre à Branceilles. Elles se termineront plus tôt, vers le 2 ou le 3, pour la cave des coteaux de la Vézère.

Choix de la station

France Bleu