Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dauphins échoués : des répulsifs sur les filets de pêche dès 2020 pour éloigner les cétacés

-
Par , France Bleu La Rochelle

Un plan de protection des cétacés a été adopté lundi par le Gouvernement. Il prévoit la mise en place de répulsifs sur les filets de pêche pour éloigner les dauphins des bateaux, afin d'éviter les captures accidentelles. Les échouages sont nombreux en Charente-Maritime.

L'observatoire Pelagis recense les échouages sur le littoral
L'observatoire Pelagis recense les échouages sur le littoral © Radio France - Stéphane Hiscock

Des répulsifs acoustiques doivent être installés sur les filets de pêches, dès l'année prochaine, indique Matignon. Cette mesure a été adoptée le lundi 9 décembre, lors d'un comité interministériel de la mer (CIMER). L'objectif étant de réduire les captures accidentelles de dauphins dans les filets de pêches, ce qui les affaiblit fortement ou entraîne leur mort, lorsqu'ils sont relâchés. L'hiver dernier, ils étaient près de 800 à s'échouer sur la côte Atlantique (source Pelagis), dont environ 200 en Charente Maritime.

Obliger les pêcheurs à installer de tels dispositifs, appelés "pingers", est une solution intéressante pour Olivier Van Canneyt, de l'observatoire Pelagis, basé à l'Université de La Rochelle. "C'est une balise qui est positionnée à l'entrée du chalut. Elle émet des sons censés les éloigner. L'idée c'est d'éviter qu'ils entrent dans le chalut.", explique-t-il. 

Des répulsifs pour les chaluts pélagiques

Le chercheur nuance tout de même cette mesure. Ces balises ne sont pour l'instant adaptées qu'aux chaluts pélagiques, d’immenses filets remorqués entre la surface de l'eau et le fond. Seulement une quinzaine de bateaux, principalement de Bretagne-sud, pratiquent cette technique de pêche sur la côte Atlantique. "On ne va pas résoudre complètement le problème des captures accidentelles. Car il est aussi _dû à d'autres techniques, comme celles des fileyeurs_, pour lesquels on n'a pas encore de système en place", continue Olivier Van Canneyt. 

Près de 500 fileyeurs pêchent dans le Golfe de Gascogne. Certains sont basés dans les ports de Charente Maritime, mais il n'y aucun chalut pélagique dans le Département. Des pêcheurs voisins viennent toutefois pêcher avec cette technique, autour de l'île de Ré et d'Oléron. 

5 000 dauphins meurent chaque année dans le Golfe

De son côté, l'organisation non gouvernementale Sea Sheperd, qui a déjà mené plusieurs actions à la Rochelle pour alerter sur la mort des dauphins, n'est pas satisfaite du plan du Gouvernement. "Dans le Golfe de Gascogne , il y a des milliers de kilomètres de filets posés chaque jour. Si on devait mettre des répulsifs sur tous, imaginez la pollution sonore que ça entraînerait. Le principe même du système est d'éloigner les dauphins de leurs zones de nourrissage. S'ils sont là, c'est qu'il y a de la nourriture. Cela leur permet donc de survivre. On veut les déplacer vers des zones qui ne leur correspondent pas", commente Lamya Essemlali, présidente de l'antenne française. 

L'observatoire Pelagis estime à 5 000 dauphins morts chaque année dans le Golfe de Gascogne. Tous ne s'échouent pas forcement sur les côtes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess