Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Début de vendanges en clairette de Die : "on devrait être à 50% de pertes"

lundi 28 août 2017 à 11:33 Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme Ardèche

Les vendanges ont démarré en clairette de Die et il n'y a pas de bonne surprise à ce stade. Suite aux deux épisodes de gel du printemps, le président du syndicat de la clairette Fabien Lombard estime que les pertes seront bien de l'ordre de 50% par rapport aux années précédentes.

Début de vendanges ce lundi matin à Suze
Début de vendanges ce lundi matin à Suze - Fabien Lombard

La récolte 2017 en clairette de Die sera historiquement faible. Les deux épisodes de gel du printemps ont fait des dégâts dans le vignoble de la vallée de la Drôme. Les premiers coups de sécateurs confirment les estimations des producteurs. Les pertes devraient être de l'ordre de 50% selon Fabien Lombard, le président du syndicat de la clairette de Die.

Pas de bonne surprise en terme de quantité confirme Fabien Lombard

Un coup dur pour les exploitations

La qualité est "exceptionnelle" souligne Fabien Lombard "avec des raisins très mûrs, gorgés de soleil et d'arômes mais il n'y en a pas assez pour l'équilibre économique des entreprises". Le président du syndicat estime cependant qu'avec le report d'échéances de prêts et de cotisations MSA les producteurs ne seront pas en péril. "Nos entreprises sont solides après plusieurs belles années mais il faudra une jolie récolte 2018, faute de quoi la situation sera très compliquée".