Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : la filière cidricole veut son plan de relance

Première région productrice de cidre, la Normandie n'échappe pas aux conséquences de la crise économique liée au Covid-19. Les cidriculteurs ne parviennent pas à écouler leurs bouteilles, faute de débouchés. Ils en appellent au gouvernement pour soutenir la filière comme il l'a fait pour le vin.

Les producteurs de cidre réclament le soutien du gouvernement face à la crise
Les producteurs de cidre réclament le soutien du gouvernement face à la crise © Maxppp - Collection Watier

Quel avenir pour la production de cidre à court terme en Normandie ? Cette question c'est l'ensemble de la profession qui se la pose. Et elle aimerait bien que le gouvernement y apporte une réponse. Les conséquences de la crise sanitaire liée au coronavirus sont importantes pour la filière cidricole. "Nous vendons 40% de nos produits dans les magasins à la ferme, les hôtels, restaurants et bars. Aujourd'hui, tout cela est fermé. Nos ventes sont nulles" constate Thomas Pelletier, président de la fédération nationale des producteurs de fruits à cidre.

Invité de France Bleu Normandie Matin, ce mardi 26 mai, le producteur de cidre à Vaux-sur-Aure (Calvados) souhaiterait que l'Etat se mobilise pour sauver "notre petite filière. Nous n'avons pas l'avantage d'avoir une organisation commune du marché comme dans la vitiviniculture." En clair, les cidriculteurs sont un peu seuls et lancent un appel à l'aide.

Pas logés à la même enseigne que les producteurs de vin

"Nous aimerions pouvoir bénéficier des mêmes dispositifs mis en place pour la filière vin." Thomas Pelletier n'y va pas par quatre chemins. Le gouvernement a en effet décidé, début mai, de soutenir massivement les producteurs de vins en exonérant de cotisations sociales les TPE et PME les plus en difficultés ou en débloquant 140 millions d'euros pour financer un dispositif de distillation de crise.

Ce qui n'est pas vendu aujourd'hui, ne le sera pas demain

Le président de la fédération nationale des producteurs de fruits à cidre demande au ministère de l'agriculture d'aider à la diminution de la production. "Nous aimerions pouvoir distiller une partie de ce qu'il y a dans nos cuves. Environ 200.000 hectolitres, soit un quart de la production française, pour en faire du gel hydroalcoolique ou le rajouter dans l'essence sous forme d'éthanol. Nous réclamons aussi des aides pour la destruction des pommes de la récolte 2020."

Transformer le cidre en gel hydroalcoolique

Car évidemment, des bouteilles de cidre sont en stock. Elles pourront être vendues plus tard mais au détriment de la future récolte. "Il faudra accepter, j'allais dire, de se faire mal une fois. Suivre des mesures fortes de restriction de production pour avoir de nouvelles opportunités en 2021, expose Thomas Pelletier. Sinon, on aura le même problème que pour le lait en 2015. De la poudre de lait avait été stockée et ce stock a pesé sur les marchés pendant 4 ans. C'était une bonne idée au départ. Finalement, on l'a traîné comme un boulet."

Un appel lancé aux consommateurs normands

Pour relancer les ventes de cidre et donc la possibilité d'écouler les stocks, les producteurs lancent un appel aux Normands qui vivent dans la première région productrice de cidre en France. "Si chaque foyer en Normandie consomme une bouteille par semaine, pendant les 6 prochains mois, ils auront sauver la filière, calcule Thomas. C'est un geste facile à faire pour la production locale ! Qu'est-ce qui représente mieux la Normandie que le cidre ?" conclu le cidriculteur calvadosien.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess