Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Salon de l'Agriculture 2019

VIDÉO : Lady, finaliste du concours de la plus belle vache Montbéliarde au Salon de l'Agriculture

Lady, une vache montbéliarde va représenter la race au concours du Salon de l'Agriculture à Paris ce dimanche. Rencontre au Barboux avec ses éleveurs, très fiers de pouvoir participer à cette aventure.

Anthony Taillard, avec sa vache Lady
Anthony Taillard, avec sa vache Lady © Radio France - Elie Abergel

"Pour tout agriculteur, avoir une bête au Salon à Paris c'est un rêve". Anthony Taillard, 23 ans, cache mal son émotion, à quelques jours du concours de la plus belle vache montbéliarde de ce dimanche. Car une de ses vaches, Lady, fait partie des 13 montbéliardes du Doubs choisies pour représenter la race au Salon de l'Agriculture 2019. L'animal est imposant, 800 kilos, pour un mètre cinquante-quatre.

"Il y a d'abord 120 animaux de sélectionnés dans le Doubs, puis 20, et ensuite seulement 13 sont envoyées à Paris", glisse l'agriculteur qui travaille au Barboux.

Les mamelles de la vache particulièrement soignées

Pour un événement comme le concours du Salon de l'Agriculture, Anthony Taillard, aidé par ses parents, ses frères et son cousin avec qui il travaille au GAEC des Combottes (Groupement Agricole d'Exploitation en Commun), bichonne sa vache.

"Elle est mise à l'écart des autres bêtes, pour qu'elle puisse se reposer, et qu'elle arrive en top forme au Salon" explique le jeune agriculteur. 

"Le jury sera attentif aux mamelles des vaches", continue Anthony. "Elles seront enduites de gel, pour faire ressortir leur brillance, c'est ce qui fait le petit chic de la mamelle". 

Les plus belles montbéliardes sont du Doubs

Les poils ne sont pas oubliés, "Lady sera brossée également, pour que sa robe soit impeccable, c'est le plus beau jour de sa vie", sourit Anthony.  Pour lui, l'objectif est de représenter la race montbéliarde le mieux possible. 

Avec une idée en tête : "que les gens sachent que les plus belles montbéliardes sont du Doubs". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess