Agriculture – Pêche

Dernière ligne droite pour la récolte des blés en Indre-et-Loire

Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine lundi 17 juillet 2017 à 17:14

Récolte du blé tendre sur le plateau de Reugny (Indre-et-Loire)
Récolte du blé tendre sur le plateau de Reugny (Indre-et-Loire) © Radio France - Xavier Louvel

Les 1500 exploitants céréaliers d'Indre-et-Loire se démultiplient en ce moment, jour et nuit, pour terminer la moisson du blé tendre. Le rendement et la qualité sont très bons en ce moment, mais les exploitants craignent une averse qui pourrait détériorer la qualité.

En campagne, difficile d'ignorer qu'on est en pleine période des moissons. Les moissonneuses-batteuses tournent jour et nuit dans les parcelles d'Indre-et-Loire, et les remorques chargées font encore les allers-retours. Des images qui valent surtout pour le nord-Touraine. Le sud-Touraine a bouclé ses récoltes de blé il y a plusieurs jours maintenant (après avoir commencé un peu plus tôt).

La démultiplication des heures est conditionnée aussi par les prévisions météo qui annoncent peut-être de la pluie pour ce mercredi sur le département. "Mon mari est injoignable" dit par exemple la femme d'une exploitant de Reugny. "Il y passe ses journées et ses nuits. Je ne le vois quasiment pas en ce moment". Toujours à Reugny, Alexandre Chaumet concède travailler en ce moment entre 16 et 18 heures par jour. Il a 180 hectares à récolter, dont 60 en bio. Il devrait terminer sa récolte samedi ou dimanche.

On se dépêche de sauver notre récolte, car on ne sait jamais. Alain Bodet, céréalier à Reugny

Tous espèrent avoir bouclé la récolte du blé tendre avant les premières ondées, et pour cause, le rendement actuel est très bon (il serait à 98 quintaux à l'hectares). Autre bonne nouvelle pour les exploitant, la qualité est là (poids spécifique et protéines). Le prix devrait être au rendez-vous, de quoi compenser une année 2016 médiocre.