Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Dérochement à Cauterets : une centaine de brebis retrouvées mortes dans un trou

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu Béarn

Le week-end dernier 17 brebis étaient retrouvées mortes suite à un dérochement à Cauterets (65), 37 autres avaient dû être euthanasiées. 250 manquaient à l'appel, une centaine d'entre elles viennent d'être retrouvés dans un trou, mortes.

Les deux bergers du Pays Basque dont le troupeau a fait un dérochement le week-end dernier viennent de retrouver une centaine de leurs bêtes disparues, mortes.
Les deux bergers du Pays Basque dont le troupeau a fait un dérochement le week-end dernier viennent de retrouver une centaine de leurs bêtes disparues, mortes. © Radio France - Xexili Foix

Cauterets, France

Le week-end dernier, à Cauterets dans les Hautes-Pyrénées deux bergers du Pays Basque, de Bunus et Jutsue, découvraient qu'une partie de leur troupeau en estive était mort, suite à un dérochement. Le bilan étaient jusqu'à présent de 17 brebis mortes, 37 euthanasiées suites à leurs blessures, et 250 manquantes. Les éleveurs accompagnées par le syndicat ELB pointe l'ours du doigt, sans que sa responsabilité n'ait pour le moment été avérée.

Les éleveurs étaient à la recherche des brebis disparues avec l'aide des gardiens du Parc National des Pyrénées, quand ils sont tombés ce jeudi après midi une centaine d'entre elles mortes dans un trou dans un bois non loin de Cauterets. Pas de chiffre exact pour le moment. 

"On pense qu'il y a eu une seconde attaque d'ours", explique Pascal Harispuru de Bunus. Les deux éleveurs ont l'intention de redescendre d'estive avec tous les animaux (chevaux, pottok et brebis en bonne santé) vers le Pays Basque. "C'est l'attaque de trop", explique Pascal Harispuru dépité.

Ce vendredi matin ils donnent rendez vous à quiconque désirant les aider à retrouver les autres bêtes disparu à les rejoindre à 7h45 au stade de rugby d'Argelès-Gazost avec un talkie walkie, à boire et à manger. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu