Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Des agriculteurs du Morbihan s'érigent en contre-pisseurs volontaires zéro glyphosate

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Résultat négatif pour le glyphosate ! C'est ce que répondent les agriculteurs de la FDSEA du Morbihan qui ont fait analyser leurs urines, comme les pisseurs volontaires. Cela va être l'un des sujets de conversation.

Dépistage de glyphosate (illustration)
Dépistage de glyphosate (illustration) © Maxppp - Richard MOUILLAUD

Morbihan, France

Parmi les sujets de conversation au SPACE, la salon de la production animale à Rennes, les pesticides, évidemment. Le gouvernement a lancé lundi une consultation sur les pesticides. "Il faut que les agriculteurs y participent", explique Franck Guéhennec, patron de la FDSEA du Morbihan. "On doit se donner les moyens pour que les agriculteurs puissent s'exprimer sur la consultation sur les pesticides."

Interdiction d'épandre à cinq voire 10 mètres, "un moindre mal"

Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, se dit "satisfaite" des propositions du gouvernement sur les distances minimales entre habitations et zones d'épandage de pesticides, assurant "faire confiance aux scientifiques" en la matière.  "Nous sommes satisfaits de voir que ce n'est pas 150 mètres", rappelle Christiane Lambert évoquant la zone de cinq à 10 mètres retenue par le gouvernement.  _"C'est un moindre mal"_, appuie Franck Guéhennec. "Sinon autrement ce n'est ni acceptable ni tenable. Aujourd'hui on est tenu à une réglementation que l'on applique et que l'on respecte. On est formés, on est professionnel et on ne fait pas n'importe quoi. Il y a un certain nombre de techniques à respecter. On fait de l'épandage raisonné, quand il y a peu de vent notamment."

Quant aux arrêtés anti-pesticides ? _"Au maire de Langouët, je dis qu'_il ne mesure pas l'impact sur le monde agricole et l'économie des exploitations de ces décisions."

Contre-pisseurs volontaires

Mais difficile de répondre aux "pisseurs volontaires" qui ont fait analyser leurs urines, les résultats montrent qu'elles contiennent du glyphosate. Alors la FDSEA du Morbihan a fait analyser les urines de 24 de ses adhérents . "On l'a fait au CHU de Vannes qui a acheminé ces tests vers un laboratoire. _Ils sont négatifs pour tous les utilisateurs de glyphosate_. L'idée d'avoir fait ça est d'apporter débat et réflexion autour de la fiabilité des échantillons des pisseurs volontaires. Pourquoi on trouve des tests positifs en Allemagne et pas en France ? Il faut creuser tout cela."

Choix de la station

France Bleu