Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des aimants dans les panses des vaches pour les protéger des objets métalliques avalés avec l'herbe des prés

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Le phénomène est connu, les vaches peuvent ingérer des déchets métalliques en même temps que l'herbe des prairies. Les éleveurs les protègent en leur faisant absorber un aimant qui fixe la ferraille dans leur panse. L'association Robin des Bois demande plutôt un plan d'assainissement des pâtures.

Les vaches peuvent ingérer des bouts de fil de fer barbelé en broutant
Les vaches peuvent ingérer des bouts de fil de fer barbelé en broutant © Maxppp -

Les vaches ne mangent pas que de l'herbe ! 

Les vaches peuvent ingérer, en même temps qu'elles broutent, des déchets métalliques qui, s'ils se déplacent dans leur appareil digestif, peuvent provoquer toutes sortes d'infections. Certains éleveurs leur font donc absorber un... aimant qui va fixer la ferraille dans leur panse. 

Un aimant pour empêcher les bouts de fer de se "promener" du côté du coeur

Jean-Robin Brosse est un éleveur de Gillonnay près de La Côte-Saint-André en Isère. Il a une trentaine de vaches laitières qu'il équipe effectivement d'aimants. "Quand les vaches mangent de l'herbe, explique-t-il, elles en mangent une grande quantité, très vite, avec leur langue. S'il y a des objets qui traînent sur le sol, des bouts de fer, par exemple, elles ne les voient pas, et elles les ingèrent très facilement".

Un aimant dans l'estomac des vaches pour "fixer" les déchets métalliques

La parade trouvée par les éleveurs pour protéger leurs bêtes ? Fixer les déchets métalliques avec un aimant placé dans la panse de l'animal : "Si l'on ne veut pas de problème, on peut leur faire absorber un aimant - ça ne coûte pas trop cher - à l'aide d'une sorte de tuyau d'une trentaine de centimètres. Il va fixer dans la panse de la vache les petits bouts de métal qui pourraient aller en direction du cœur et provoquer une péricardite. Cela peut être mortel. On en met à toutes les génisses, avant leur mise à l'herbe, parce qu'on trouve maintenant au bord des chemins des canettes, des bouts de plastiques, qui n'y étaient pas avant". 

Des objets métalliques gros comme... un pédalier de vélo ? 

Jean-Robin Brosse a même entendu, pendant ses études, un vétérinaire évoquer un pédalier de vélo, retrouvé dans la panse d'une vache, sans savoir si cela relève d'une légende ou de la réalité...

Un pédalier de vélo dans l'estomac d'une vache, légende ou réalité ?

L'organisation environnementale Robin des Bois  demande un plan pour assainir les prairies où pâturent ce qu'elle appelle des vaches-poubelles, plutôt que de leur introduire de force un aimant dans l’œsophage et la panse. Elle cite des chiffres de l'ADEME, l'Agence de l'Environnement et de Maîtrise de l'Energie qui évalue à  80 millions le nombre de pneus usagés dans les élevages, notamment pour fixer les plastiques utilisés pour l'ensilage. Ce qui exposerait les vaches à l'ingestion de fins fils d'acier quand ils se désagrègent sous l'effet du temps, du soleil et de la pluie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess