Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des arbres venus de Gascogne seront plantés dans la forêt communale d'Avallon

-
Par , , France Bleu Auxerre

Des expérimentations se préparent dans l'Yonne en vue du réchauffement climatique. La forêt communale d'Avallon accueillera en automne des chênes venus de Gascogne. 4 000 arbres originaires du sud de la France et de Turquie ont été plantés à Joigny.

Des arbres venus du Sud de la France, bientôt dans la forêt communale d'Avallon
Des arbres venus du Sud de la France, bientôt dans la forêt communale d'Avallon © Maxppp - .

Alors que l'assemblée nationale est plongée dans la loi climat depuis lundi, des expérimentations se préparent dans l'Yonne en vue du réchauffement climatique. Des essences d'arbres d'origine méridionales vont être plantées cet automne dans deux zones de l'Yonne, de chacune deux hectares. L'une d'elle sera dans la forêt communale d'Avallon qui va accueillir une essence de chênes venus de Gascogne, capables de supporter un climat plus chaud que les chênes de nos forêts explique Yann Mozziconacci , responsable travaux à l'ONF en Bourgogne. 

Le chêne de Gascogne s’accommodera mieux à une sécheresse estivale prononcée

"Sur Avallon on est parti sur des chênes pubescents. C'est un chêne qui s’accommodera mieux d'une sécheresse estivale assez prononcée. Plus on va vers le sud , on a le sentiment que les arbres sont moins élancés et là c'est un arbre de haut-jet avec des capacités à produire des bois de belle qualité. Et en plus il peut s'hybrider avec nos chênes locaux. "

Yann Mozziconacci , responsable travaux à l'ONF en Bourgogne.

Il faudra attendre quatre ou cinq ans pour savoir si les essences testées ont réussi à s'installer. En sachant que le chêne n'est exploité qu'après 150 ou 200 ans. C'est donc une expérimentation à très long terme. Ce projet financé principalement par le conseil régional et la commune d'Avallon. Une autre expérimentation est déjà lancée dans l'Yonne, à Joigny : 4000 arbres originaires du sud de la France et de Turquie ont été plantés au mois de janvier dans la forêt communale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess