Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Une vente pour la sauvegarde des baudets du Poitou et des traits poitevins

lundi 14 mai 2018 à 5:34 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou et France Bleu

Saint-Sauvant, dans la Vienne, accueillait ce dimanche la vente de printemps des races mulassières du Poitou. Des baudets et des chevaux de traits poitevins étaient à vendre. Objectif : favoriser la sauvegarde de ces races aux naissances encore trop peu nombreuses.

Il y a environ 120 naissances de Baudets par an, 60 de traits poitevins
Il y a environ 120 naissances de Baudets par an, 60 de traits poitevins © Radio France - Noémie Guillotin

Saint-Sauvant, France

"Depuis une dizaine d'années, les naissances diminuent", constate Ophélie Lecampion, animatrice à l'association des races mulassières du Poitou. On compte aujourd'hui environ 60 naissances par an de traits poitevins, 120 de baudets du Poitou. "C'était le double il y a 10 ans", précise l'animatrice.

Alors pour sauvegarder ces races menacées, une vente de printemps était organisée ce dimanche à Saint-Sauvant dans la Vienne, à la frontière des Deux-Sèvres. Le public vient parfois de loin comme William. Ce Nantais, déjà propriétaire de poneys de sport, est en repérage pour peut-être acquérir un trait poitevin. Il n'a pas choisi cette race par hasard. "C'est tout un savoir faire au niveau traction animale, pour l'originalité de la race et puis pour la proximité, il faut être chauvin !", lance-t-il.

Fabrice Eme, éleveur de Franche-Comté, avec son baudet à vendre, Virgile du Luet, 9 ans - Radio France
Fabrice Eme, éleveur de Franche-Comté, avec son baudet à vendre, Virgile du Luet, 9 ans © Radio France - Noémie Guillotin

Deux ventes sont organisées, une printemps et une à l'automne

Cette vente de printemps est organisée pour la 2e fois. Elle vient s'ajouter à la vente d'automne organisée elle depuis une quinzaine d'années en Vendée. Mais pas toujours simple de convaincre des acheteurs. "Il y a le contexte économique qui depuis quelques années n'était pas au mieux. Pour avoir ces animaux-là, il faut quand même les entretenir toute l'année. Et puis cela reste du loisir", explique Ophélie Lecampion qui note tout de même une impression "que ça redémarre donc on a un peu d'espoir".

Les animaux sont présentés sur le ring comme ce poulain - Radio France
Les animaux sont présentés sur le ring comme ce poulain © Radio France - Noémie Guillotin

Plus d'informations sur le site de l'association des races mulassières du Poitou.