Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Des béliers pour remplacer les tondeuses à gazon près du périphérique parisien

jeudi 2 mars 2017 à 7:00 Par Maxime Fayolle, France Bleu Paris et France Bleu

Depuis mercredi, trois béliers d'Ouessant ont investi une bande d'herbe au bord du périphérique, porte de Vincennes à Paris. Ils remplacent les tondeuses à gazon. Plus sûr et plus écologique.

Les trois petits béliers d'Ouessant broutent proche de la Porte de Vincennes
Les trois petits béliers d'Ouessant broutent proche de la Porte de Vincennes © Radio France - Maxime Fayolle

Paris, France

C'est une opération test pas banale pour Paul Letheux. Le fondateur de Green Sheep vient de déposer trois de ses béliers d'Ouessant au bord du périphérique parisien. Ils vont y brouter une bande d'herbe de 300 mètres de long, en léger dévers, pendant un an. Le but ? Remplacer les tondeuses à gazon des agents de la mairie de Paris, pour une tonte plus écologique.

Tests de pollution

Le vacarme de la circulation ne fait pas peur aux moutons. La seule chose qui effraie leur propriétaire, c'est la qualité du sol. "On a fait des tests en juillet dernier, et tout était ok" précise Paul Letheux.

Trois avantages

L'éco-pâturage présente trois avantages principaux.

"C'est un terrain en pente, donc c'est compliqué pour les agents. En plus c'est en bord de route, donc dangereux. Ensuite, le mouton ne consomme pas d'essence. Et puis, le dernier avantage est social : cela permet de remettre des animaux en ville, c'est sympathique" Paul Letheux.

Et de nouveaux béliers seront installés ce jeudi, porte Dauphine à Paris.