Agriculture – Pêche

Des "bonnets roses" pour sauver la filière porcine

Par Johan Moison, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu mardi 12 janvier 2016 à 9:35

En pleine crise porcine, un mouvement d'éleveurs de porcs est en train d'émerger : "les bonnets roses". Et ce n'est pas une blague ! Le mouvement part de la base et risque de faire beaucoup parler de lui dans les jours à venir.

Nous avons raconté cette histoire sur les ondes de France Bleu .  Nous sommes le lundi 4 janvier à Saint-Caradec près de Loudéac, une réunion publique est annoncée à la salle des fêtes. Ce soir-là un mouvement encore inconnu "Sauvons l'élevage français" rassemble pour la première fois ses troupes, 200 personnes *_sont réunies dans la salle. Des producteurs de porcs. *Certains syndiqués, d'autres pas. Ils sont là pour échanger sur la crise agricole, pour trouver des solutions. Le mouvement se définit comme apolitique. Pas de leader, pas de porte-parole officiel. On sent une volonté de s'affranchir des **syndicats traditionnels jugés « trop attentistes »_** par certains.

Une action forte prévue jeudi prochain

Les éleveurs prévoient de se rassembler à la maison du porc à Plérin jeudi prochain à partir de 11h. « Nous allons demander la démission de nos représentants, des courriers recommandés ont été envoyés », glisse un éleveur. Le président du marché et le président de l'Union des Groupements des Producteurs de Porcs sont clairement dans la ligne de mire. Les éleveurs devraient arrivés avec des bonnets roses fluo sur la tête. « C’est un clin d'œil aux bonnets rouges et à la couleur de nos cochons », précise un producteur. « La tension dans les campagnes n'est pas retombée depuis l'été dernier , elle est plus forte que jamais », note un observateur. La F.D.S.E.A, syndicat majoritaire, va devoir répondre rapidement aux attentes de ces éleveurs avant qu'ils ne deviennent incontrôlables.