Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Des cépages résistants aux maladies plantés dans l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault

Après 40 ans d'expérimentation, 12 nouveaux cépages ont été plantés au Pouget, près de Clermont-l'Hérault. Ces variétés résistent au mildiou et à l'oïdium. D'autres expérimentations doivent avoir lieu pour tester des cépages résistants à la sécheresse.

Des cépages qui résistent aux champignons ont été plantés au Pouget
Des cépages qui résistent aux champignons ont été plantés au Pouget © Maxppp - DOMINIQUE ANDRE

Le Pouget, France

Pendant plus de 40 ans, l'Institut national de la recherche agronomique (INRA) a mené des expérimentations pour créer des plants résistants au mildiou et à l'oïdium, deux champignons particulièrement destructeurs dans les vignes.

Douze nouveaux cépages viennent d'être plantés sur le domaine des Trois Fontaines au Pouget, près de Clermont-l'Hérault. Ces nouvelles variétés n'ont pas encore de nom, simplement des numéros. Les premiers raisins devraient être récoltés en 2021, puis il faudra attendre encore quatre ou cinq ans avant de pouvoir goûter le résultat. 

Créer la vigne de demain

Le but est de "faireinscrire ces variétés au catalogue pour que les vignerons d'Occitanie et de la France entière puissent en planter", selon Didier Viguier, spécialiste de la vigne à la Chambre d'agriculture.

Si ces nouveaux cépages résistent aux champignons d'une part, et produisent un vin de qualité d'autre part, ils pourront être répartis sur tout le territoire. L'objectif est aussi écologique, puisque ces variétés n'auront pas besoin de traitement.

Pour Kléber Mesquida, président du Conseil départemental de l'Hérault, "si l'on utilise moins de produits phytosanitaires, on protège le vigneron mais aussi l'environnement. C'est un cercle vertueux, avec en plus, de la qualité".

En 2020, deux autres sites seront mis en place dans l'Hérault pour expérimenter des cépages résistants à la fois aux maladies et à la sécheresse.

Le président du conseil départemental, Kléber Mesquida, a participé à la plantation des nouveaux cépages - Radio France
Le président du conseil départemental, Kléber Mesquida, a participé à la plantation des nouveaux cépages © Radio France - Sophie Eychenne
Choix de la station

France Bleu