Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Des coquilles d'huîtres de Leucate pour sauver les oiseaux

lundi 2 mai 2016 à 4:41 Par Marion Paquet, France Bleu Roussillon

Trois ostréiculteurs font don de coquilles d'huîtres au parc naturel régional du Languedoc-Roussillon. Elles vont servir à créer des conditions propices à la reproduction d'espèces d'oiseaux menacées.

Martine Chéa, ostréicultrice qui participe à la collecte
Martine Chéa, ostréicultrice qui participe à la collecte © Radio France - Marion Paquet

Leucate, France

Souvenir des dégustations, un énorme tas de coquilles repose à côté des cabanes à huîtres. Quand Martine Chea pense qu'elles vont pouvoir servir à autre chose qu'à combler les trous du parking, l'ostréicultrice se dit que : "Je suis très fière de pouvoir rendre service à la nature".

Ils sont trois professionnels de la conchyliculture, à Leucate, à participer au projet porté par le parc naturel régional et le conservatoire du littoral de Languedoc-Roussillon.

Le parc naturel régional vient désormais chercher gratuitement les précieux restes. Une solution qui arrange les deux parties, car lorsqu'ils ont trop de coquilles, les ostréiculteurs doivent payer pour qu'une benne municipale vienne les récupérer et les jeter.

Elles vont servir de nichoirs dans d'anciens marais salants, pour des espèces d'oiseaux menacés. "Ils construisent leurs nids en allant prendre des petits coquillages sur la plage, en les disposant harmonieusement', explique Clodine Lhoste, la déléguée adjointe au conservatoire du littoral.

"Ils font des petites dépressions, très légères dans le sable. Donc là, pour recréer un milieu qui leur convienne, qui leur soit favorable, on leur met de la coquille d'huîtres, et puis aussi parce que c'est un matériau qui est gratuit, naturel, qui vient déjà de la mer et que donc on apporte pas un matériau exogène qui n'a rien à voir avec l'environnement. On apporte quelque chose qui est déjà issu du milieu lagunaire et maritime."

Après la dégustation, les clients peuvent jeter les coquilles sur le tas. - Radio France
Après la dégustation, les clients peuvent jeter les coquilles sur le tas. © Radio France - Marion Paquet

Les coquilles d'huitres de Leucate seront utilisées essentiellement sur d'anciens marais salants à Sigean dans l'Aude, mais le projet est bien plus ambitieux. C'est un programme financé par l'Europe, sur une durée de cinq ans et qui a démarré en 2014. C'est une expérience inédite sur tout le bassin méditerranéen. Plusieurs anciens marais salants vont être aménagés avec des coquilles d'huîtres.

Les sites qui vont bénéficier de ce programme : d'anciens marais salants où la production a été arrêtée dans les années 1960, à Sigean, Port-la-nouvelle, Gruissan, Villeneuve-lès-maguelones dans l'Hérault, à Sète, salants de Porto-Veccio en Corse...