Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche DOSSIER : L'actu de la mer

Des drones pour contrôler la pêche à la coquille dans la baie de Saint-Brieuc

lundi 27 novembre 2017 à 16:48 Par Johan Moison, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

Une expérimentation vient d'être lancée par le ministère de la transition écologique de Nicolas Hulot. Les premiers tests ont eu lieu il y une semaine.

La pêche à la coquille Saint-Jacques est très réglementée dans la baie de Saint-Brieuc pour préserver la ressource
La pêche à la coquille Saint-Jacques est très réglementée dans la baie de Saint-Brieuc pour préserver la ressource © Radio France - Johan Moison

Saint-Brieuc, France

Le "goéland orange", c'est comme cela que les pêcheurs surnomment ce drone, a survolé la baie Saint-Brieuc lundi 20 novembre et mercredi 22 novembre pendant la pêche à la coquille Saint-Saint-Jacques. Deux vols de 4h à une distance de près de 20km de la côte pour cet engin de 25 kg et de 4 mètres d'envergure.

"Expérimentation très positive", selon le ministère de la transition écologique qui voulait notamment tester la stabilité du drone, savoir si l'appareil était capable de transmettre de bonnes images. Images des immatriculations de bateaux par exemple qui permettraient d'avoir des preuves visuelles en cas de fraude, en cas de dépassement des horaires de pêche .

Actuellement la Saint-Jacques, considérée comme l'or blanc de la baie, fait déjà l'objet de toutes les attentions. Chaque jour de pêche, la flottille est survolée par un avion des Affaires Maritimes. Le drone présenterait l'avantage d'être moins couteux et plus maniable..