Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Des éleveurs sarthois lancent leur propre marque de lait

lundi 28 août 2017 à 20:19 Par Maïwenn Lamy, France Bleu Maine et France Bleu

Les briques bleues et blanches de la marque Equilait 72 trônent à l'entrée du Leclerc des Fontenelles au Mans. Ce lait est vendu à un prix qui permet aux éleveurs de se rémunérer.

David Bourdin et d'autres éleveurs sarthois sont venus présenter leur nouvelle marque de lait ce lundi au Leclerc des Fontenelles au Mans.
David Bourdin et d'autres éleveurs sarthois sont venus présenter leur nouvelle marque de lait ce lundi au Leclerc des Fontenelles au Mans. © Radio France - Maïwenn Lamy

Le Mans, France

Une brique de lait coûte 89 centimes. Un prix correct pour le consommateur, dans la grande surface, un litre de lait est vendu entre 66 et 99 centimes.

Les éleveurs laitiers peuvent se dégager un salaire

Les éleveurs, eux, touchent 39 centimes par brique vendue. Ce prix leur permet de se dégager un salaire. Jusque là, c'était impossible. Leur lait était acheté 33 centimes le litre par le transformateur.

Pour le moment le "lait équitable sarthois" n'est disponible qu'au Leclerc des Fontenelles au Mans.  - Radio France
Pour le moment le "lait équitable sarthois" n'est disponible qu'au Leclerc des Fontenelles au Mans. © Radio France - Maïwenn Lamy

Les 11 éleveurs des quatre exploitations sarthoises (à Thorigné-sur-Dué, Sillé-le-Philippe, Fatines et Vouvray-sur-Huisne) impliquées dans l'aventure restent donc propriétaires de leur lait jusqu'à la vente au distributeur. Ils sous-traitent le transport, les analyses de qualité et la mise en bouteille, effectuée par une laiterie située en Touraine.

Onze éleveurs, issu de quatre exploitations sarthoises, se sont lancés dans l'aventure.  - Radio France
Onze éleveurs, issu de quatre exploitations sarthoises, se sont lancés dans l'aventure. © Radio France - Maïwenn Lamy

La grande surface s'y retrouve aussi. Christophe Renoux, le directeur du magasin en est certain, il y a une demande du consommateur. "Le local c'est la tendance du moment", assure-t-il.

Vendre 60 000 litres de lait par mois pour que le collectif soit rentable

Le projet en est encore à la phase d'essai. 25 000 litres de lait ont été livré au Leclerc des Fontenelles, ce lundi. Il faudrait en vendre 60 000 litres chaque mois pour que le collectif soit viable.

Pour l'instant, la marque Equilait 72 n'est en vente qu'au Leclerc des Fontenelles au Mans, mais d'autres enseignes sarhoises du groupe ont manifesté leur intérêt. Le collectif d'éleveurs est également en discussions pour fournir les cantines scolaires du département.

Ecoutez le reportage