Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des fraises de Châteldon en dessert !

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne
Auvergne, Châteldon, Puy-de-Dôme, France

La saison des fraises est arrivée et à Châteldon, dans le Puy-de-Dôme, la cueillette a démarré. Pascal Gagnol en produit 80 à 100 tonnes par an. Les fruits prennent le temps de mûrir à l'abri, dans des serres, avant d'aller sur les marchés ou sur les tables des plus grands restaurateurs.

Pascal Gagnol dans sa serre
Pascal Gagnol dans sa serre © Radio France - Dominique Manent

Rouges, brillantes et sucrées ... les fraises de Châteldon sont parfaites ! Pascal Gagnol, qui a repris il y a 30 ans la production de son père, en cultive trois hectares. On trouve chez lui toutes les variétés : gariguette et cléry étant les plus précoces.

Une méthode hors-sol

Une serre ultra-moderne abrite à elle seule 50 000 fraisiers. On les découvre à hauteur d'homme, suspendus dans des gouttières. Les pieds sont plantés dans des sacs en fibre de coco, une matière qui favorise le développement des racines. Les plants sont irrigués et fertilisés en fonction de leurs besoins. Et en cas de grand froid, la serre est chauffée. Le producteur peut donc dormir tranquille ! La cueillette est aussi facilitée. Les saisonniers ne se cassent plus le dos, ils restent debout pour cueillir les fruits qu'ils rangent dans des barquettes. Ramassées à maturité, ces fraises sont plus goûteuses que leurs homologues importées d'Espagne qui ont séjourné dans des chambres froides avant d'être mises en vente.

La serre de Pascal Gagnol
La serre de Pascal Gagnol © Radio France - Dominique Manent

Les fraises de Châteldon ont la côte

Pascal Gagnol a plusieurs types de clients : grandes surfaces, primeurs. Il vend aussi en direct sur le marché de Vichy. Les fraises, cueillies le matin, sont vendues dans la journée même. Elles conservent donc toute leur fraîcheur. De grands chefs apprécient également ses produits : Jacques Decoret à Vichy ou l'Apicius à Clermont-Ferrand. Client privilégié, le pâtissier Oberweiss au Luxembourg, qui demande des fruits calibrés et avec un taux de sucre bien précis. Ce niveau d'exigence convient parfaitement à Pascal Gagnol et à son équipe de six salariés, sans oublier les saisonniers qui reviennent chaque année pour la récolte. "Cette année, les fraises sont belles et elles sont bonnes" confie Aurélia, qui prend le temps de déguster avant de démarrer sa journée de travail.

Prêtes à partir ...
Prêtes à partir ... © Radio France - Dominique Manent
Choix de la station

À venir dansDanssecondess