Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Des galets volés dans les vignes de Vaucluse

jeudi 6 septembre 2018 à 17:47 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

Un viticulteur de Jonquerettes près d'Avignon dénonce les décharges sauvages, motocross dans les plants de vigne et vols de galets. Il s'insurge contre ce vol de terroir car ces galets participent à la typicité du vignoble des Côtes du Rhône. Le vigneron défend son outil de travail.

Les galets des vignes de Jonquerettes sont l'outil de travail des vignerons
Les galets des vignes de Jonquerettes sont l'outil de travail des vignerons © Radio France - Philippe Paupert

Jonquerettes, France

Un vigneron de Jonquerettes dénonce les dégâts commis dans les vignes autour d'Avignon. Il s'insurge contre les dégâts des motocross, les décharges sauvages dans les vignes ou encore le vol de galets. Xavier Anglès, le viticulteur du Domaine du Bois de Saint-Jean, déplore le manque de respect des espaces naturels aux portes de l'agglomération mais aussi le mépris de sa propriété et de son outil de travail.  

Voler des galets, c'est voler notre terroir

Xavier Anglès explique qu'il ne porte pas plainte car il n'a pas de temps à perdre pendant les vendanges, mais il pointe ceux qui se servent en galets dans ses vignes pour construire des murs ou des calades. "Beaucoup de personnes viennent sur nos vignes et prennent des remorques de galets, des malles entières de voitures, des bennes de maçon, sans oublier de les facturer à leur clients! C'est une violation de propriété privée car ce sont des vignes. On nous vole aussi le terroir. L'INAO nous a classé Côtes du Rhône village - Gadagne."

Et l'exploitant de poursuivre : "Comme il y a beaucoup de cailloux, certains prennent des galets ronds pour les calades, d'autres les galets plats pour les bordures. On est pas en libre service : c'est une propriété privée ! Même si ce n'est pas cloturé, jusqu'à preuve du contraire, une vigne, ce n'est pas public."

"Une vigne c'est un outil de travail."

Le viticulteur de Jonquerettes met en garde les promeneurs indélicats: "On n'a jamais empêcher personne d'aller balader dans les vignes, c'est si joli. Tout le monde peut en profiter sauf qu'il y a de plus en plus de malveillance et de décharges sauvages : plaques de plâtre, grillages, pneus, du motocross dans des petits plants de vigne d'un voisin à nous... Mais peu importe on est tous concernés".

Xavier Anglès rappelle qu'il a besoin de ses vignes pour travailler : "Je ne sais pas s'ils l’ignorent vraiment ou s'ils font exprès de l'ignorer : une vigne c'est un outil de travail. L'an passé, j'ai surpris des gens à 8 heures du soir dans la vigne avec quelques centaines de kilos de vendanges pour faire du marché noir. Si les agriculteurs se mettent à clôturer, plus personne ne pourra balader dans nos superbes collines. Donc stop !"