Agriculture – Pêche

Des poulaillers à portée d'handicapés dans les Pyrénées-Orientales

Par Marion Paquet, France Bleu Roussillon jeudi 4 août 2016 à 4:20

La ferme avicole s'étend sur deux hectares environ.
La ferme avicole s'étend sur deux hectares environ. © Radio France - Marion Paquet

Une ferme avicole, adaptée aux personnes en situation de handicap, a été inaugurée fin juin à Toulouges. Pour la première fois dans les Pyrénées-Orientales, les personnes en fauteuil roulant peuvent accéder à des poulaillers.

Un poulailler accessible à des personnes en situation de handicap. C'est l'idée originale qu'a eu un agriculteur de Toulouges, Olivier Parra, également coordinateur du Téléthon dans les Pyrénées-Orientales.

La poule joyeuse, voilà le nom de sa ferme avicole et pédagogique. Elle compte 800 poules et a été inaugurée le 26 juin. Une structure qui n'existait pas jusqu'à présent dans le département et qui a été aménagée pour en faciliter l'accès aux personnes à mobilité réduite.

Le terrain est parfaitement plat et les portes pour accéder au poulailler sont assez grande pour laisser passer un fauteuil roulant : "Les personnes viennent ici récupérer les œufs propres, dans le tiroir, montre Olivier Parra, le porteur du projet, qui fait visiter l'installation. C'est à hauteur d'un homme assis, d'un homme en fauteuil, précise-t-il. La personne vient récupérer les œufs, elle les met dans le panier, et elle caresse la poule, bien évidemment pour la remercier d'avoir pondu."

Les nids de ponte sont situés à hauteur de personne en fauteuil roulant.  - Radio France
Les nids de ponte sont situés à hauteur de personne en fauteuil roulant. © Radio France - Marion Paquet

Pour les personnes mal voyantes, une signalisation tactile sera installée, c'est en projet. L'idée étant de faire découvrir la campagne à ce public souvent éloigné de la nature :

"Quand on a un handicap, on pense plutôt à des besoins primaires, aller faire les courses, au spectacle. Très souvent les salles de spectacle sont accessibles, mais on oublie qu'il y a peut-être des lieux simples, comme une ferme agricole qui puissent aussi être des lieux de loisirs, des lieux de détente. C'est aussi un petit peu ça l'idée : faire venir ceux et celles qui n'y pensent pas." - Olivier Parra

Philippe Sire, le délégué départemental du Téléthon, a testé la promenade, en fauteuil roulant, dans le poulailler.  D'après lui, c'est une bonne idée de sortie pour toutes les personnes en situation de handicap : "Ça peut avoir un côté apaisant d'être dans une ferme, en plein air."

Et en plus de ramasser des œufs, les visiteurs pourront apprendre plus généralement comment s'occuper des poules, voire essayer de traire une des deux chèvres qui vivent aussi sur la ferme.