Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche DOSSIER : L'environnement : un enjeu électoral 2017

Des repas régionaux dans les cantines tourangelles à l'horizon 2020

mardi 28 mars 2017 à 5:33 - Mis à jour le mardi 28 mars 2017 à 8:03 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine

Manger tourangeau dans les collèges de Touraine, c'est l'ambition du Conseil Départemental qui veut à l'horizon 2020 que 50% des 2,4 millions repas servis chaque année dans les cantines aux collégiens soient issus des circuits de proximité.

0% de produits locaux dans les assiettes des collégiens d'Indre-et-Loire en 2020
0% de produits locaux dans les assiettes des collégiens d'Indre-et-Loire en 2020 © Maxppp - Maxppp

Le Conseil départemental d'Indre-et-Loire, dont dépendent les cantines des collèges, s'est fixé pour objectif que sur les 2,4 millions de repas distribués chaque année, 50% soient fait à base de produits locaux. Pour atteindre cet objectif, les chefs-cuisiniers des collèges d'Avoine, Azay-le-Rideau, Chinon, Château-la-Vallière, Langeais, Neuvy le Roi, Luynes, et Savigné-sur-Lathan ainsi que le chef cuisinier de l'Unité de production Montaigne de Tours Nord se sont réunis récemment à Bourgueil.

Objectif : 50% de produits locaux dans les assiettes

Cette première réunion a permis de mettre à plat les problèmes rencontrés dans l'approvisionnement en produits agro-alimentaires sur les circuits de proximité. Tous ces chefs de cuisine réunis pour cette première séance de travail avec les représentants du Conseil départemental servent chaque jour plusieurs milliers de repas aux collégiens.

Les cuisiniers ont deux objectifs : satisfaire les collégiens et éviter trop de déchet à la sortie de la cantine. Ils essaient déjà d'intégrer ces produits locaux ou régionaux mais sont parfois confrontés à des difficultés d'approvisionnement ou de conditionnement. Un cuisinier explique que cet hiver, il n'a pas réussi à avoir des pommes et poires de Touraine. Un autre est allé chercher du poulet dans le département voisin.

Des freins de réglementation pour fournir les cantines

Les chefs de cuisine ont ensuite visité l'abattoir de Bourgueil inauguré il y a quelques mois. Ils étaient attendus par les éleveurs qui veulent croire à ce nouveau débouché, mais selon Stéphane Gérard, agriculteur et éleveur à Champigny-sur-Veude, il y a encore trop de frein pour fournir ce marché des cantines, des freins de réglementation.

Cuisiniers et éleveurs ont donc entamé le dialogue. Il est question par exemple de partager avec des bouchers locaux les carcasses des bêtes abattues. Sur un bovin, certains morceaux tels que la côte de bœuf sont trop chers pour la restauration collective et il est donc possible dans d'autres parties de la carcasse de faire des steaks moins chers pour les collèges.

Par ailleurs, les éleveurs ont demandé aux chefs de cuisine que soit organisée, à côté de la semaine chinoise, espagnole ou américaine, une semaine des produits tourangeaux pour éduquer le goût des collégiens, futurs consommateurs !

  - Aucun(e)

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.