Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Des retraités agricoles des Landes et des Pyrénées-Atlantiques doivent rembourser un trop perçu versé par la MSA

lundi 4 décembre 2017 à 19:35 Par Valérie Mosnier, France Bleu Béarn et France Bleu Gascogne

La boulette de la MSA. La Mutualité Sociale Agricole s'est trompée dans le calcul du complément de retraite obligatoire pour des anciens exploitants agricoles. Aujourd'hui, ces derniers doivent rembourser. Près de 9.000 retraités sont concernés dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques.

Ils sont près de 9.000 retraités agricoles concernés dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques
Ils sont près de 9.000 retraités agricoles concernés dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques © Maxppp - Jean-Luc Flémal

La galère pour plusieurs centaines de retraités agricoles dans les Landes. La MSA, la Mutualité Sociale Agricole, a versé un complément de retraite obligatoire aux chefs d'exploitations début novembre, pour leur garantir 75% du Smic. Les anciens exploitants ont bien reçu le complément, rétroactif depuis le 1er janvier. En moyenne, la somme globale est de 400 euros, sauf qu'aujourd'hui la MSA leur demande de rembourser le trop perçu.

Dans un communiqué, la MSA reconnaît qu""une erreur regrettable de calcul s'est produite dans la valeur du SMIC, qui a été enregistrée pour calculer le montant différentiel". Le rattrapage doit avoir lieu sur le versement des pensions de novembre, qui est prévu à partir du 8 décembre. "Ces retenues seront étalées sur quelques mois, et n'excéderons pas 15% du montant total de la pension mensuelle" rajoute la MSA.

On vous donne un bon et après on vous le réclame - Francis Siberchicot, retraité agricole landais

Une erreur difficile à avaler pour les milliers de retraités agricoles, ils sont près de 9.000 entre les Landes et les Pyrénées Atlantiques, d'autant que ce complément tombait à pic à quelques semaines des fêtes de fin d'année. Le Modef et l'Association Départementale des Retraités Agricoles des Landes ont donc écrit à la MSA. Ils demandent à ce que les retraités remboursent sur dix mois, et non sur quatre comme l'aurait décidé la MSA. "Ça ferait quand même 100 euros par mois de récupération, sur des personnes avec des petites retraites. On aurait aimé qu'ils récupèrent sur la même longueur de temps, que la MSA s'est trompée c'est à dire sur dix mois" explique une élue Modef à la MSA, Odile Marsan.

Francis Siberchicot fait partie des retraités touchés : "Je prends ça, comme quelqu'un qui se dit qu'il y a des gens qui sont très bien formés pour faire des erreurs à ce niveau là, c'est ça qui me gêne. Si on y avait pas le droit, il fallait pas qu'ils nous le verse!" s'exclame le retraité, installé à Saint-Lon-les-Mines et président de l'l'Association Départementale des Retraités Agricoles des Landes.

En conclusion, la MSA rappelle qu'"un courrier est adressé cette semaine aux personnes concernées. Bien évidemment les situations complexes et délicates feront l’objet d’un examen attentif, au cas par cas, au sein de la Commission de recours amiable de la MSA."