Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Des vaches équipées de casques de réalité virtuelle : fiction ou réalité future en Mayenne ?

-
Par , France Bleu Mayenne

Près de Moscou, des vaches portent désormais des casques de réalité virtuelle. Ils visent à les déstresser afin d'augmenter leur production de lait. Cette expérimentation russe pourrait-elle être reproduite en Mayenne ? Les agriculteurs ne semblent pas prêts à passer le cap.

Le dispositif a été testé sur l'ensemble du troupeau d'une ferme de Moscou.
Le dispositif a été testé sur l'ensemble du troupeau d'une ferme de Moscou. - Ministère de l'Agriculture russe.

Laval, France

Y aura-t-il bientôt des vaches équipées de casques de réalité virtuelle en Mayenne ?  Cela semble fou et pourtant ça existe déjà en Russie, dans la région de Moscou. Des développeurs, des vétérinaires et des experts du monde agricole russes ont mis en place un prototype pour déstresser les animaux et augmenter la production de lait

Ce genre d'expérimentation pourrait-elle débarquer à Laval, l'une des capitales mondiales de la réalité virtuelle ? Mickaël, qui élève une soixantaine de vaches laitières, se montre très frileux : "Je n'ai pas la télévision chez moi, ce n'est pas pour l'installer pour mes vaches ! plaisante-t-il. S'il faut leur montrer des images d'herbe, je préfère leur montrer de vrais pâturages plutôt que leur mettre un masque et les laisser dans le bâtiment."

"Ça ressemble à Matrix"

Florian non plus n'est pas favorable aux prairies en trois dimensions. Il a 19 ans, il étudie dans un lycée agricole et il espère bien que son futur métier ne ressemblera pas à l'expérimentation russe : "C'est un programme futuriste, contraire à ce qu'on demande aujourd'hui aux agriculteurs. Niveau éthique, les vaches doivent être de plus en plus dehors."

Pour le directeur de Laval Virtual, le salon dédié chaque année à la réalité virtuelle et augmentée à Laval, il faut en effet être vigilant car toute innovation n'est pas forcément utile ni souhaitable : "Si on cherche des casques de réalité virtuelle pour les vaches, c'est parce que les animaux sont dans des élevages intensifs, souligne Laurent Chrétien. On leur fait croire qu'ils sont au milieu d'un beau champ alors qu'ils sont serrés dans un espace confiné. Ça ressemble un peu à Matrix !"

L'agriculture mayennaise tournée vers les nouvelles technologies

Pour autant, les agriculteurs rencontrés ne sont pas opposés au progrès technologique. Emmanuel est l'un des enseignants de ce lycée agricole : "On est orientés vers l'élevage de précision. Les avancées technologiques sont au profit de l'élevage dans beaucoup de domaines ! Sur la génétique, les données biométriques sur l'animal, pour capter son état de santé, etc. Mais ces casques de réalité virtuelle n'ont pour moi pas trop de sens."

En Mayenne certains agriculteurs utilisent déjà la réalité virtuelle, mais pas pour leurs animaux. Les casques permettent par exemple de visiter une salle de traite avant sa construction. De nombreux projets en lien avec l'élevage, les cultures et l'industrie agro-alimentaire se développent. Le prochain salon Laval Virtual fera d'ailleurs la part belle à ces questions.

D'un point de vue psychologique, la réalité virtuelle peut être utile pour les animaux stressés ou ayant subi un traumatisme. "Un cheval de compétition qui part aux Jeux olympiques pourrait par exemple utiliser cette technologie pour faire tomber la peur de l'avion", imagine Laurent Chrétien.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu