Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des vignerons auvergnats en voyage en Palestine pour aider une coopérative

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu
La Roche-Blanche, France

Deux vignerons ont accompagné la délégation de France Palestine Solidarité 63 en visite en Palestine fin novembre. Ils ont pu ainsi aider une coopérative de production de jus de raisin, Al Sanabel. Son président devrait venir à Clermont-Ferrand les 7 et 8 janvier.

Des vignes en Palestine, dans un champ à Hébron
Des vignes en Palestine, dans un champ à Hébron © Maxppp - Mamoun Wazwaz

L'objectif était de se rendre compte de soi-même de choses dont on entend parler, mais sans trop savoir ce qu'il s'y passe. C'est comme ça que le raconte, Gilles Persiller. Ce vigneron bio de La Roche Blanche (Puy-de-Dôme) fait partie de la délégation qui s'est rendue en Palestine, à Hébron et dans la vallée du Jourdain entre le 23 novembre et le 4 décembre dernier. Un voyage qui le marque encore aujourd'hui, à tout point. 

Un voyage initiatique dans un pays de paradoxes - Gilles Persiller

Gilles Persiller raconte d'abord la difficulté de se rendre dans ce pays, où il "faut mentir à l'aéroport pour y accéder". Et puis, il se rend surtout compte de la difficulté de cultiver du raisin dans un pays comme la Palestine, grâce à son contact, Raed Abu Youssef, président de la coopérative Al Sanabel. Sa coopérative produit du jus de raisin mais pas de vin, contrairement à Gilles Persiller. 

La délégation s'est rendue à Hébron à l'initiative de France Palestine Solidarité 63

Gilles Persiller n'était pas seul à se rendre en Palestine. Le déplacement s'est organisé à l'initiative de l'association France Palestine Solidarité 63. Avec lui, un de ses confrères, Yvan Bernard, vigneron à Montpeyroux, ainsi que le maire de Montcel et conseiller départemental Grégory Bonnet. Ensemble, ils ont rencontré syndicalistes, militants d'ONG, ainsi que le gouverneur de Jericho Majed al-Fityani. 

Une aide apportée dans le domaine de la filtration d'eau

Gilles rend compte des problèmes rencontrés par Raed et veut les faire connaitre. La coopérative produit énormément, elle a des rendements "cinq fois supérieurs aux nôtres", raconte le vigneron. Mais pour autant, la problématique de l'eau - et des restrictions imposées par les israéliens dans la région - reste importante. Tout comme le traitement du raisin. "Ils n'ont pas le droit d'utiliser du souffre, car on leur dit qu'ils pourraient fabriquer une bombe. C'est insoluble !" s'insurge Gilles Persiller. 

Au final, il s'agit avant tout d'un problème politique, surtout vu le contexte de tensions entre Israël et la Palestine, accrues par la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. 

Une nouvelle rencontre prévue début janvier

Gilles Persiller a quand même pu donner quelques contacts à Raed Abu Youssef concernant la filtration. Depuis leur visite, la coopérative a pu acquérir un filtre. Les deux hommes se retrouveront, probablement autour des 7 et 8 janvier à Clermont-Ferrand, où le Palestinien se rendra à nouveau en tant que président de sa coopérative. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess