Agriculture – Pêche

Deux chambres d'agriculture au Pays Basque !

Par Jacques Pons, France Bleu Pays Basque lundi 19 septembre 2016 à 6:00

A Saint Palais, la nouvelle antenne de la chambre d'agriculture au Pays Basque
A Saint Palais, la nouvelle antenne de la chambre d'agriculture au Pays Basque © Radio France - Jacques Pons

Combien de chambres d'agriculture ("laborantza ganbara" en euskara) au Pays Basque ? La réponse est 2 ! Deux structures qui cohabitent depuis dix ans déjà sans se gêner, semble-t-il.

Depuis le 10 septembre dernier Saint Palais dispose d'une antenne, renforcée,  de la chambre d'agriculture des Pyrénées Atlantiques. L'organisme consulaire muscle sa présence au Pays Basque dans le cadre de la loi Notre et la réforme territoriale mais aussi la régionalisation des chambres d'agriculture. Or, depuis 2005, existe un autre organisme au Pays Basque. Une chambre d'agriculture "bis" baptisée en basque "Euskal Herriko Laborantza ganbara" (autrement dit, chambre d'agriculture Pays Basque). Une structure portée par ELB, le syndicat des paysans basques, un satellite de la confédération paysanne. Cette entité est implantée dans la commune d'Ainhice Mongelos non loin de Saint Jean Pied de Port.

L'autre acteur du developpement agricole au Pays Basque: euskal herriko laborantza ganbara à Ainhice-Mongelos - Radio France
L'autre acteur du developpement agricole au Pays Basque: euskal herriko laborantza ganbara à Ainhice-Mongelos © Radio France - jacques Pons

Les agriculteurs s'y retrouvent-ils ?

Une cohabitation entre deux structures qui visiblement ne gène pas les exploitants agricoles. Témoins, ceux que Jacques Pons a rencontré lors d'une demi-journée de formation sur les alternatives à l'ensilage organisée en Soule, à l'Hopital Saint Blaise.

Chez les paysans peu de critiques sur cette cohabitation entre deux entités agricoles au Pays Basque - Radio France
Chez les paysans peu de critiques sur cette cohabitation entre deux entités agricoles au Pays Basque © Radio France - Jacques Pons

La cohabitation de deux organismes agricoles au Pays Basque: les avis divergent mais personne n'est géné !

Aujourd'hui, la donne change

A partir du 1er janvier 2017 naitra une agglomération Pays Basque sous la forme d'un EPCI (établissement public de coopération intercommunal). Le Pays Basque deviendra alors la deuxième communauté d'agglomération de la région Nouvelle Aquitaine. De quoi permettre une meilleure lisibilité dans l'énorme méga-région. L'occasion pour la chambre d'agriculture de renforcer sa présence au Pays Basque. Tout comme Euskal Herriko Laborantza Ganbara ! Sauf que les deux structures ne défendent pas forcement le même modèle d'agriculture. Si à Saint Palais on parle agriculteurs, à Ainhice-Mongelos, le siège de Laborantza Ganbara, on préfère le vocable paysan.

Au siège de Laborantza Ganbara, à Ainhice-Mongelos, on ne parle pas de concurrence mais de différence de modèle d'agriculture.

Le point de vue du coprésident de "Laborantza Ganbara", Beñat Molimos:

Beñat Molimos, co-président d'euskal herria laborantza ganbara fait entendre sa difference

La chambre d'agriculture Pays Basque lance un appel au dialogue

A l'antenne de la chambre d'agriculture Pays Basque de Saint Palais on n'écarte pas un rapprochement entre les deux entités. Le point de vue de Jean-Pierre Goïty, président du comité d'orientation Pays Basque et vice président de la chambre d'agriculture des Pyrénées Atlantiques.

Il y a un moment où il faudra s'assoir autour d'une table — Jean-Pierre Goïty, invité France Bleu Pays Basque ce lundi

Jean-Pierre Goïty invité France Bleu Pays Basque ce lundi

Une question qui pourrait revenir lors des prochaines échéances électorales en 2019 dans les chambres agricoles.

De moins en moins de paysans

En tout cas il faut s’inquiéter de l'avenir de la profession d'agriculteur ou de paysan. Même si le Pays Basque français résiste mieux qu'ailleurs le nombre des exploitations agricoles ne cesse de baisser. Témoin, les chiffres des trois derniers recensements menés pour le compte du ministère de l'agriculture en 1988 le Pays Basque comptait 7043 exploitations agricoles. En 2010 il n'y en a plus que 4454 !