Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : 13 foyers de tuberculose bovine détectés à deux mois de la fin du dépistage

-
Par , France Bleu Périgord

A ce jour annonce la préfecture de la Dordogne ce mardi 1er mars 2021, 13 foyers de tuberculose bovine ont été détectés alors que la campagne de prophylaxie annuelle se termine en avril prochain. L'an dernier, en 2020, 25 foyers avaient été dépistés.

La campagne de prophylaxie concerne 100.000 bovins en Dordogne. Photo d'illustration
La campagne de prophylaxie concerne 100.000 bovins en Dordogne. Photo d'illustration © Radio France - Laurent Watrin

13 foyers de tuberculose bovine ont été dépistés en Dordogne au 25 février dernier selon la préfecture de la Dordogne ce mardi. Tous les ans, environ 100.000 bovins des élevages périgourdins sont testés à la tuberculose bovine, c'est la prophylaxie. Il reste encore des élevages à tester d'ici la fin de la campagne de prophylaxie, en avril prochain. Pour tester les bovins, il faut les récupérer un par un, leur tondre l'encolure, mesurer l'épaisseur de la peau, procéder à deux injections d'antigène et vérifier trois jours plus tard à nouveau l'épaisseur de la peau et que l'encolure n'a pas gonfler avec une nouvelle mesure. Dès qu'il y a une suspicion, l'animal est abattu et un prélèvement est réalisé pour confirmer ou non la suspicion.

Les élevages de Saint-Saud-la-Coussière épargnés en 2021

Cette année, aucun foyer n'a été détecté à Saint-Saud-la-Coussière en Périgord Vert alors que certains élevages avaient été touchés l'an dernier. Une amélioration qui s'explique par la limitation des contacts entre cheptels et un plan de chasse efficace sur le grand gibier et sur les sangliers, propagateurs de la maladie. 

La Dordogne, deuxième département le plus touché en 2020

En 2020, il y avait 25 foyers, ce qui faisait de la Dordogne le 2e département le plus infectés de France derrière les Pyrénées-Atlantiques au sein de la région Nouvelle-Aquitaine qui regroupe "plus de 80% des foyers métropolitains". Sur les 13 foyers détectés à ce jour en 2021, la plupart sont localisés en Périgord Vert dont quatre dans le secteur de Dussac et dans des communes aux alentours, sur le canton de Lanouaille.

Un appel à projet pour financer les mesures de biosécurité

Les éleveurs sont invités à éviter au maximum le "fil à fil" avec les champs des agriculteurs voisins pour éviter les contaminations entre cheptels ou à installer des abreuvoirs en hauteur. La préfecture annonce que dans le cadre du plan "France Relance", un appel à projet régional sera lancé d'ici la fin du mois de mars pour permettre aux éleveurs bovins à investir dans des équipements de biosécurité. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess