Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Dordogne : à Saint-Aulaye, le cognac fait son retour quarante ans après !

-
Par , France Bleu Périgord

Le cognac de Saint-Aulaye à nouveau commercialisé ! Cette commune de 1400 habitants, à la frontière avec la Charente, fait partie des cinq communes de Dordogne à faire partie de l’appellation Cognac. Sauf que depuis les années 70, plus aucune bouteille n'avait été commercialisée.

Plus de 1000 bouteilles mises en circulation.
Plus de 1000 bouteilles mises en circulation. © Radio France - Simon Soubieux

Saint-Aulaye, France

Le cognac fait son retour à Saint-Aulaye ! Alors que la production à but commercial avait disparu depuis les années 70, plus de 1000 bouteilles produites dans cette commune de 1400 habitants sont enfin mises en circulation à partir de ce jeudi. 

Dans l'appellation depuis 1909

L'histoire de la production de Cognac à Saint-Aulaye est aussi vieille que l’appellation elle-même. En mai 1909, l’appellation Cognac est créée. Cinq communes de Dordogne sont intégrées dans le territoire limité : Chenaud, Parcoul, Puymangou, la Roche-Chalais et Saint-Aulaye. 

Mais au fil des années 70, la production disparaît progressivement. En 2014, la commune décide de relancer la production sur son territoire. Un partenariat est lancé avec la maison Camus, productrice de cognac. 

"C'est une renaissance du cognac en Périgord" Patrick Camus, maître du chai à la maison Camus

Ces bouteilles commercialisées à partir de ce jeudi sont issues du millésime 2015. Elles ont été vieillies dans les caves du château de la commune. "C'est une renaissance du cognac en Périgord", s'enthousiasme Patrick Léger, maître de chai de la maison Camus. 

"Une satisfaction énorme", évoque quant à lui le maire de Saint-Aulaye Yannick Lagrenaudie. 

Ces bouteilles sont vendues à un prix unitaire de 55 euros.