Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Dordogne : conséquence de la sécheresse, les truffes pourraient être moins nombreuses cette année en Périgord

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

La truffe du Périgord pourrait elle aussi faire les frais de la sécheresse estivale. Le manque d'eau pourrait avoir pour conséquence une baisse de la production l'hiver prochain.

Les truffes du Périgord risquent de se faire rares l'hiver prochain (illustration)
Les truffes du Périgord risquent de se faire rares l'hiver prochain (illustration) © Radio France - Emmanuel Claverie

Sorges, France

Dix tonnes de truffes ont été produites en 2017 en Périgord, huit en 2018, et cette année? Les trufficulteurs du département sont bien incapables à l'heure qu'il est de répondre à cette question. Dans ses trois hectares de truffières plantées à Sorges-et-Ligueux-en-Périgord, Jean-Claude Lacoste ne semble pas très inquiet. "Regardez, l'herbe est encore verte et commence à peine à sécher" se réjouit-il, mais peut-être ai-je eu de la chance par rapport aux autres". Car tous les trufficulteurs périgourdins ne sont pas aussi optimistes.  

Un truffière encore bien verte à Sorges  - Radio France
Un truffière encore bien verte à Sorges © Radio France - Emmanuel Claverie

"On est un peu inquiet" avoue même Jean-Charles Savignac, spécialiste reconnu de ce champignon encore bien mystérieux. "La truffe est résistante, elle n'a pas besoin de quantités d'eau impressionnantes" précise le président d'honneur de la Fédération française des trufficulteurs. "Lorsqu'elle est née, il lui faut à peu près 6 cm d'eau par mois . Autant dire que depuis le mois de juin et jusqu'à maintenant, il aurait fallu un certain nombre de millimètres de pluie. Malheureusement, nous avons eu un gros coup de chaud au début du mois de juillet. Heureusement, un orage arrivé fin juillet début août devrait permettre de sauver la saison. Mais en temps normal, ce serait un désastre programmé.

"La situation est compliquée, conclut-il. mais ne concerne pas que le Périgord. Beaucoup de départements truffiers se trouvent dans des zones où il a fait très  chauds, et il est à craindre que la truffe soit assez rares le moment venu". Réponse dans trois mois environ.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu