Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Dordogne : des truites arc-en-ciel élevées dans de l'eau de source

dimanche 7 janvier 2018 à 17:05 France Bleu Périgord

A Saint-Cybranet, dans le Périgord noir, Jonathan Lebrun a repris un élevage créé dans les années 60, l'élevage des Saules Blancs, bien particulier puisque les truites arc en ciel grandissent dans de l'eau de source.

Jonathan Lebrun a rouvert l'élevage en août 2016.
Jonathan Lebrun a rouvert l'élevage en août 2016. © Radio France - Caroline Pomès

Saint-Cybranet, France

Ses truites ont la vie douce. A Saint-Cybranet, dans le Périgord noir, Jonathan Lebrun élève près de 5 000 truites arc-en-ciel dans de l'eau de source. Il a repris cet élevage à l'été 2016. 

"L'eau sort à 14 degrès, ce qui est parfait pour les truites et un gage de qualité parce qu'on voit les bonnes truites à la qualité de l'eau et de leur nourriture." Jonathan Lebrun

L'élevage des Saules Blancs a été créé dans les années 60 sur une source d'eau naturelle qui a une température constante. "L'eau sort à 14 degrés, ce qui est parfait pour les truites et un gage de qualité parce qu'on voit les bonnes truites à la qualité de l'eau et de leur nourriture." 

Les pluies des derniers jours dangereuses pour les poissons

Dans ce petit coin de forêt du Périgord noir, la dizaine de bassin en cascade sont bien gonflés ce lundi, avec la pluie de ces derniers jours. Les milliers de truites nagent à contre courant.

Une dizaine de bassins sont alimentés par de l'eau de source à 14 degrés.  - Radio France
Une dizaine de bassins sont alimentés par de l'eau de source à 14 degrés. © Radio France

"Il faut les surveiller en ce moment, explique l'éleveur qui dérive de l'eau des bassins. S'il y a trop d'eau et donc trop de courant, les plus faibles peuvent mourir de fatigue." Ou de peur parce que la pluie trouble l'eau, normalement limpide. Quand les poissons ne voient rien, ils se réfugient au fond des bassins. 

Des truites de 150 grammes à 4 kilos

Les plus grosses truites, environ 4 kilos, sont d'ailleurs remplies d'oeufs en ce moment puisqu'elles se reproduisent entre novembre et février. "Elles peuvent pondre des milliers d'oeufs mais ils ne sont pas tous comestibles." 

Mais il en faut puisque la truite est de plus en plus appréciée surtout pour les fêtes de fin d'année. Moins grasse que le saumon, selon l'éleveur de Saint-Cybranet. Il s'en vend chaque année de plus en plus. En 2015, 4 300 tonnes de truite fumées ont été vendues contre 3 700 en 2014, selon l'association d'entreprises de produits alimentaires élaborés.

Et en Dordogne, ce petit éleveur qui ne vend que sur les marchés ou dans les boutiques de producteurs a du succès puisque le département n'est plus du tout une terre de truites aujourd'hui, contrairement aux Landes ou à la Bretagne. Il n'y a que deux élevages en Dordogne.