Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : l'une des attaques de Saint Priest les Fougères n'était pas le fait d'un loup

-
Par , France Bleu Périgord

La préfecture de la Dordogne a réuni ce lundi les autorités à Saint-Priest les Fougères concernant les attaques de veaux dans le nord Périgord, à la frontière avec la Haute-Vienne. Des prédations que certains éleveurs attribuent à un loup. Mais pour l'une des attaques, l'animal est mis hors de cause

Un loup - illustration
Un loup - illustration © Maxppp - Maxppp

La préfecture de la Dordogne est formelle : l'une des attaques attribuées par certains éleveurs du secteur à un loup, à Saint Priest les Fougères, n'est pas le fait d'un loup.

L'autopsie vétérinaire a permis de le confirmer. Pour deux autres attaques au moins, les analyses, ADN notamment, seraient encore en cours d'après la préfecture.

Depuis quelques jours, suite aux attaques de veaux dans le secteur, une veille a été mise en place associant l'Etat, les louvetiers, ou encore les chasseurs dans cette région frontalière de la Haute Vienne, département voisin où le loup est établi de manière certaine.

Des caméras ont également été installées près des élevages.

14 veaux en partie dépecés pendant la nuit

En un an et demi, ce sont donc 14 veaux qui ont été attaqués dans le secteur de Saint Priest les Fougères, affirment les éleveurs. En partie dépecés, et toujours pendant la nuit.

Pour les éleveurs sur place, le loup fait figure de suspect numéro 1 pour de nombreuses attaques et se plaignent du manque de retour sur les analyses ADN effectuées. La préfecture promet dans un communiqué ce mardi un retour complet sur les résultats d'analyses ADN, au moins pour les deux cas recensés et encore en suspens. 

Le loup est déjà présent dans 40 départements en France. La Dordogne pourrait être le prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu