Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : la saison de la chasse au sanglier devrait être prolongée

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

La saison de la chasse pour les battues aux sangliers devrait être prolongée en Dordogne jusqu'à fin mars. Le préfet doit prendre un arrêté la semaine prochaine. Ce choix est motivé par la multiplication des dégâts dans les champs et une augmentation de la population.

Les battues au sanglier vont être prolongées jusqu'à fin mars en Dordogne
Les battues au sanglier vont être prolongées jusqu'à fin mars en Dordogne © Radio France - Emmanuel Claverie

La saison 2019/2020 de la chasse au sanglier va surement jouer les prolongations en Dordogne. La préfecture vient de terminer une consultation publique pour étendre la période jusqu'au 31 mars au lieu du 29 février pour les battues aux sangliers. Un arrêté devrait être déposé dans le courant de la semaine prochaine. L'objectif est de répondre à la hausse des dégâts dans les champs liés à une augmentation de la population des sangliers.  

Les dégâts agricoles liés aux sangliers se multiplient

"Il y a des dégâts tous les jours, alerte Yannick Francès vice-président à la Chambre d'agriculture de Dordogne. Avant nous avions des dégâts sur le maïs en période estivale. Maintenant, c'est toute l'année et sur toutes les cultures." Du côté de la Fédération des chasseurs de Dordogne, on subit ce constat. "On payait moins de 300.000 euros d'indemnités liées aux dégâts dans les cultures les années précédentes. Cette année, on part sur le double. On avait mis de l'argent de côté durant 12 ans mais nos réserves ne dureront qu'un temps", s'inquiète Michel Amblard, le président de la fédération.

Un peu moins de 15.000 sangliers abattus cette saison en Dordogne

Il espère avec cette prolongation atteindre les 15.000 sangliers abattus sur le département. Mais il estime qu'il faudrait en tuer 20.000 par an pour réguler la population. "Et encore, il va falloir motiver les chasseurs sur le mois qui reste, explique-t-il. Certains commencent à se lasser. Ça fait 7/8 mois que l'on chasse. Certains ont d'autres obligations les weekends."

Yannick Francès vice-président à la Chambre d'agriculture de Dordogne

Face à la situation, il cherche avec la Chambre d'agriculture des solutions. "On prolonge d'un mois la saison cette année. Mais il y aura une ouverture précoce pour la prochaine avec des tirs à l’affût, des tirs à l'approche. On va limiter l’agrainage, faire du piégeage en dehors des périodes de chasse. Toute une batterie de mesures est à l'étude. On n'a pas des accords sur tout mais ça avance", explique Yannick Francès. Le vice-président de la Chambre d'agriculture s'inquiète également de l'arrivée en nombre des sangliers à proximité des villes du département.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu