Agriculture – Pêche

Dordogne : les cours d'eau de plus en plus secs

Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord jeudi 18 août 2016 à 16:56

Pompe d'arrosage dans un champ.
Pompe d'arrosage dans un champ. © Maxppp - Maxppp

Une nouvelle semaine sans vraies précipitations vient de s'écouler en Dordogne. Ce manque de pluie conduit les services de l'Etat à prendre de nouvelles mesures pour limiter le pompage dans les cours d'eau.

La situation ne s'améliore pas dans les cours d'eau de la Dordogne. Il n'a quasiment pas plu de la semaine sur le département et le débit des cours d'eau continue de diminuer même si la Dordogne, la Vézère et l'Isle sont toujours épargnées.

Désormais, la Belle, la Pude, la Sauvanie, le Céou dans sa partie amont ont atteint le seuil de crise. Le Bandiat, le Caudeau, la Couze et l'Enéa ont atteint leur seuil d'alerte renforcée. Une nouvelle réunion des services de l'Etat s'est tenue en début de semaine afin de fixer de nouvelles mesures de restriction concernant les pompages d'eau.

Il est désormais interdit de prélever l'eau de la Belle, la Pude, la Sauvanie, la Céou Amont, le Boulou, la Beauronne de Chancelade, le Louyre, le Lidoire, l'Estrop, le Seignal, la Gardonnette, la Germaine, la Melve et le Tournefeuille pour irriguer les champs. Les prélèvements ne sont autorisés que trois jours et demi par semaine dans le Bandiat, le Caudeau, la Couze, l'Enéa, l'Euche, le Vern, la Beauronne des Lèches, le Couzeau, la Conne, le Bournègue et le Dropt amont. De nouvelles restrictions ont été prises pour le Lardoire, l' Isle Amont, le Cern, la Crempse et  le Céou Aval. Il est interdit d'y faire des prélèvements une fois par semaine.

Des informations à retrouver sur le site de la préfecture de Dordogne et le site propluvia

Partager sur :