Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Dordogne : les éleveurs incitent les consommateurs à acheter de la viande française contre les accords UE-MERCOSUR

-
Par , France Bleu Périgord

Des éleveurs bovins de la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs étaient vendredi après-midi au Auchan de Marsac-sur-l'Isle. Ils sont allés à la rencontre des consommateurs périgourdins pour les inciter à consommer de la viande française. Une action menée pour protester contre les accords UE-MERCOSUR.

Les éleveurs offraient une barquette de fraises aux consommateurs qui avaient de la viande française dans leur chariot
Les éleveurs offraient une barquette de fraises aux consommateurs qui avaient de la viande française dans leur chariot © Radio France - Laurence Méride

Marsac-sur-l'Isle, France

Une barquette de fraises pour un lot de viande française.
Les éleveurs bovins de la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs se sont rassemblés vendredi après-midi au Auchan de Marsac-sur-l'Isle. Une action pour protester contre les accords entre l'Union européenne et le MERCOSUR, les pays d'Amérique du sud. Ils permettraient l'importation de viande qui ne sont pas soumises aux même normes qu'en France.

Les Périgourdins qui ont acheté de la viande française à Auchan ce vendredi après-midi, sont repartis avec une barquette de fraises. Un cadeau des éleveurs pour féliciter les consommateurs et les sensibiliser sur les conséquences d'une éventuelle signature d'un traité entre l'Union européenne et le MERCOSUR.

Un accord de libéralisation commerciale qui fait grincer des dents les jeunes agriculteurs de Dordogne. Tom Fayat est éleveur bovin à Nanthiat près de Thiviers : "On s'efforce tous les jours à produire sainement comme les consommateurs, la France, l'Europe nous le demandent et à côté de ça on va importer des produits qui ne sont pas soumis aux mêmes normes que les nôtres. La viande d'Amérique de sud elle est nourrie au maïs OGM et aux hormones de croissance. Tout ça en France, c'est interdit."

Marie-Christine, une consommatrice, soutient leur combat : "Je partage les difficultés des agriculteurs. Je pense qu'on doit faire attention à ce que l'on achète et consommer local."

En parallèle de l'accord entre le MERCOSUR et l'Union européenne, les agriculteurs se soulèvent également contre le CETA, un projet d'accord entre le l'UE et le Canada qui sera examiné le 17 juillet à l'Assemblée nationale.