Infos

Dordogne : "les particuliers doivent faire l'effort de ne pas avoir de canards"

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord lundi 18 janvier 2016 à 9:18

Canard -image d'illustration
Canard -image d'illustration © Maxppp - Maxppp

Le directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des populations en Dordogne, Frédéric Piron, était l'invité du matin de France Bleu Périgord ce lundi. Selon lui, face à la grippe aviaire, les particuliers doivent aussi se séparer de leurs canards pendant le vide sanitaire.

Si vous habitez en Dordogne, et que vous avez quelques canards, et bien il va falloir vous en séparer. Le directeur des services vétérinaires en Dordogne l'a confirmé ce lundi matin sur l'antenne de France Bleu Périgord.

Les éleveurs de leur côté vont devoir faire le vide dans leurs élevages. Dès ce lundi, il est interdit d'introduire de nouveaux canetons de moins d'une semaine. Seuls les canards en production iront au bout du cycle. Et cela jusqu'au mois d'avril. Ensuite, de courant avril à fin juin, il y aura un vide sanitaire en Dordogne. Cela concerne les canards et les oies. 

Mais quid des particuliers, qui ont un ou deux canards à la maison ? Et bien selon Frédéric Piron, ce sera le même tarif : "C'est très important pour aider les éleveurs. On préconise de mettre les basse-cours en mesure de confinement dans les périmètres de sécurité". 

"Ce qu'il faut dire, c'est qu'il faut que les détenteurs d'animaux fassent l'effort de ne pas avoir de canards pendant la période d'interruption complète de la production" explique-t-il

En ce qui concerne les poules et les poulets, "le problème n'est pas le même, il faut être attentif à la santé de ses volailles, faire appel au moindre doute, en cas de mortalité subite inexplicable, à un vétérinaire" poursuit Frédéric Piron.

Il explique cependant que selon lui, le risque épidémiologique est très faible dans les basse-cours. 

A LIRE AUSSI 

► Grippe aviaire en Dordogne : les réponses à vos questions

Partager sur :