Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Dordogne : les sangliers, indésirables à Château-l'Evêque

jeudi 27 décembre 2018 à 18:19 Par Emmanuel Claverie, France Bleu Périgord

A Château-l'Évêque, deux battues administratives ont été menées en 15 jours pour tenter de réguler le nombre de sangliers. Les animaux ont provoqué d'importants dégâts sur la pelouse du stade de football et ont surtout sérieusement endommagé la station d'épuration.

En 15 jours, deux battues administratives ont été menées à Château-l'Évêque
En 15 jours, deux battues administratives ont été menées à Château-l'Évêque © Radio France - Emmanuel Claverie

Preyssac, Château-l'Évêque, France

Plus de 60.000 euros ! Voilà ce que va coûter la remise en état de la station d'épuration de Preyssac sur la commune de Château-l'Évêque après le passage d'une harde de sangliers. Les clôtures n'ont pas résisté bien longtemps, les roseaux ont été arrachés, la zone d'épandage a été piétinée. "Je vous souhaite une bonne chasse, et tuez en beaucoup" a lancé, avec espoir, la maire de Château-l'Evêque Marie-Hélène Belombo. Soixante-dix chasseurs, accompagnés par une cinquantaine de chiens, et équipés d'une vingtaine de véhicules, ont répondu présent ce jeudi 27 décembre pour cette deuxième battue administrative en 15 jours. 

Près de 70 chasseurs ont participé à cette deuxième battue administrative sur mission préfectorale - Radio France
Près de 70 chasseurs ont participé à cette deuxième battue administrative sur mission préfectorale © Radio France - Emmanuel Claverie

Depuis plusieurs semaines, les mammifères provoquent d'importants dégâts. Outre la station d'épuration, le terrain de football de la commune, a lui aussi été transformé en champ de pommes de terre, sans oublier le jardin de nombreux particuliers. 

Château-l'Évêque est, selon la carte des prélèvements établie par la préfecture, la deuxième commune de Dordogne, en nombre de sangliers tués depuis le début de l'année avec 64 sangliers prélevés au 21 décembre, (juste derrière Milhac-de-Nontron et ses 66 sangliers) confirme Eric Moscavit, lieutenant de louveterie et responsable de la battue. "Il y a un gros massif ,explique-t-il, qui n'est chassé qu'à l'approche avec de petits chiens, les sangliers ne sont pas dérangés et ils se réfugient dans ce massif".

Carte des prélèvements de sangliers en date du 21 décembre 2018 - Aucun(e)
Carte des prélèvements de sangliers en date du 21 décembre 2018 - Préfecture de la Dordogne

Malgré l'importante mobilisation, quatre sangliers seulement ont été abattus lors de cette deuxième battue. 7243 ont été prélevés depuis le début de l'année, soit près soit près de 400  de plus que l'année dernière. Plus d'une centaine de battues administratives ont été menées cette année en Périgord. 

Les traces du passage des sangliers étaient visibles même sur le parking utilisé par les chasseurs - Radio France
Les traces du passage des sangliers étaient visibles même sur le parking utilisé par les chasseurs © Radio France - Emmanuel Claverie