Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Dordogne : quatre chiens succombent après une partie de chasse dans le secteur de Lalinde

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Quatre chiens sont morts en Dordogne et en Lot-et-Garonne après avoir participé à une partie de chasse dans le canton de Lalinde. Ils pourraient avoir été contaminés par la maladie porcine d'Aujeszky. Les résultats des analyses seront connus dans dix jours.

Les quatre chiens appartiennent à un chasseur de Dordogne et à un chasseur du Lot-et-Garonne. Photo d'illustration
Les quatre chiens appartiennent à un chasseur de Dordogne et à un chasseur du Lot-et-Garonne. Photo d'illustration © Maxppp - Alexandre Marchi

Dordogne, France

La préfecture de la Dordogne soupçonne des cas de maladie d'Aujeszky après la mort de quatre chiens de chasse. Selon le communiqué de la préfecture, envoyé ce jeudi 26 décembre, quatre chiens de chasse sont morts la semaine dernière en Dordogne et en Lot-et-Garonne. Ils avaient participé ensemble à une partie de chasse au sanglier, dans le canton de Lalinde, au cours de la semaine du 9 au 14 décembre dernier. 

Selon la préfecture, les symptômes constatés par les services vétérinaires laissent à penser que les chiens ont été contaminés par la maladie d'Aujeszky. Ces quatre chiens auraient pu être contact direct avec un sanglier infecté au cours de cette partie de chasse. Ils auraient léché la plaie du sanglier. Des prélèvements ont été faits sur ces chiens pour vérifier cette hypothèse. Les résultats seront connus dans 10 jours, le 6 janvier 2020.

Une maladie qui ne se transmet pas à l'homme

La maladie d'Aujeszky est un virus qui touche principalement les sangliers et les porcs d'élevage. Elle n'est pas transmissible à l'homme. Le virus se manifeste par "de la fièvre parfois accompagnée de troubles respiratoires et d'un syndrome nerveux susceptible d'entraîner la mort de certains animaux". Ce virus est également mortel pour les chiens qui sont en contact avec des porcs infectés.

Des informations aux chasseurs et aux éleveurs

À cause de cette suspicion de maladie d'Aujesky, la préfecture va informer la fédération de chasse, le réseau vétérinaire, et dans les élevages porcins de la région. Pour Hervé Simon, le directeur adjoint de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations, il n'y a pas d'inquiétude à avoir car ce virus ne se propage pas facilement, mais il faut être vigilant : "Les mesures de précautions pour les élevages de porcs, surtout pour les porcs plein air, c'est d'avoir une absence de contact avec les sangliers extérieurs. C'est simplement un rappel des principes que les éleveurs connaissent maintenant très bien. Il n'y a pas d'inquiétude pour l'élevage en Dordogne."

Et d'ajouter : "ça ne peut poursuivre que des chiens de chasses qui seraient en action de chasse avec des sangliers porteurs de ce virus. Ce qui marque un peu c'est que quatre chiens sont décédés en l'espace de quelques jours, ça va très vite, d'où l'information qu'on donne pour appeler les chasseurs à la prudence." Malheureusement, lorsqu'un chien est contaminé on ne peut plus rien faire : l'animal décède en deux ou trois jours. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu