Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Dordogne : trois listes à l’assaut de la chambre d'agriculture

-
Par , France Bleu Périgord

La campagne électorale pour les élections à la chambre d'agriculture de la Dordogne démarre ce lundi .Trois listes sont en présence. Le premier tour aura lieu le 16 janvier.

Logo de la chambre d'agriculture de la Dordogne
Logo de la chambre d'agriculture de la Dordogne - Chambre d'agriculture de la Dordogne

Dordogne, France

32 406 inscrits sont appelés à voter le 16 janvier prochain pour désigner qui, de la FDSEA, de la Coordination Rurale  ou de la Confédération Paysanne prendra la tête de la chambre d'agriculture de la Dordogne. Ils pourront voter par correspondance ou par internet. Ils recevront le matériel de vote après le 14 janvier. Lors du dernier scrutin en 2013, le taux de participation était d'un peu moins de 51 % dans le collège des chefs d'exploitation agricole. La fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles était arrivée en tête avec un peu plus de 42 % des suffrages, devant la coordination rurale , un peu moins de 35 % et la confédération paysanne un peu moins de 23 %. La FDSEA règne sans partage à la tête de la chambre consulaire depuis des années. Le président sortant Jean Philippe Granger est candidat à sa propre succession. Pour la confédération paysanne, c est Jules Charmoy qui est tête de liste, et pour la coordination rurale Eric Chassagne.

Pierre Henri Chanquoi ( JA) Jean Philippe Granger et Fabien Joffre ( FDSEA) - Aucun(e)
Pierre Henri Chanquoi ( JA) Jean Philippe Granger et Fabien Joffre ( FDSEA) - FDSEA- JA

Jean Philippe Granger sait que la partie sera sans doute moins facile ce coup-ci. Le climat est compliqué pour le monde agricole depuis quinze, vingt ans. Les gens en ont raz le bol , ceux qui sont aux responsabilités, on a tendance à vouloir les dégager. Il faut aller voter c'est très important. Plus les gens s'exprimeront, plus on aura de chances d'être entendu et de pouvoir défendre notre modèle, notre proximité avec ces  chambres d'agriculture qui ont  été remises en cause donc c'est très important de voter.  Le président sortant plaide pour une union sacrée du monde agricole contre l' agri-bashing , le dénigrement systématique des agriculteurs rendus responsables de tous les maux de la planète selon lui. Autre thème de campagne, le revenu des agriculteurs et la valeur des produits sous estimée à ses yeux, que ce soit en bio ou en agriculture conventionnelle , enfin le président sortant veut préserver tous les modèles de l'agriculture en Dordogne.

Jules Charmoy tête de liste de la Confédération Paysanne - Radio France
Jules Charmoy tête de liste de la Confédération Paysanne © Radio France - Valérie Déjean

En tête de la liste de la confédération paysanne, Jules Charmoy milite pour une agriculture qui nourrisse les paysans et les consommateurs, mais pas le système . Le syndicat veut développer l'agriculture en Dordogne, installer plus de jeunes alors qu'il faut renouveler les générations . Et le porte parole de la confédération paysanne tacle la FNSEA accusée de vouloir réduire de 350 000 le nombre des exploitations en France. 

Eric Chassagne et la liste de liste de la coordination rurale  - Aucun(e)
Eric Chassagne et la liste de liste de la coordination rurale - Coordination Rurale

Même constat de l'autre côté de l'échiquier politique, Eric Chassagne croit en ses chances cette fois. Le leader de la coordination rurale en Dordogne plaide pour une agriculture familiale contre celle menée par la FNSEA qui veut capter des marchés mondiaux . Il revendique un protectionnisme communautaire assumé. Son syndicat a très vite rejoint les gilets jaunes sur les ronds points du bergeracois. La FDSEA n'y est pas allée. Une prudence que pourraient lui reprocher dans les urnes, des agriculteurs à bout de souffle et de nerfs. D'ailleurs Christiane Lambert, la patronne de la FNSEA est attendue ce mardi  à Périgueux pour animer un meeting de campagne et convaincre les indécis. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu