Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : un cas de grippe aviaire H5N1 détecté dans une basse-cour

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord, France Bleu
Périgueux, France

Un cas de contamination par la grippe aviaire H5N1 a été détecté dans une basse-cour de Dordogne à Biras. Le ministère de l'agriculture a activé le plan national d'intervention sanitaire d'urgence ce mercredi.

La grippe aviaire détectée en Dordogne
La grippe aviaire détectée en Dordogne © Radio France - France Bleu

Un cas d'influenza aviaire a été confirmé dans une basse-cour de Dordogne, suite à une mortalité anormale dit la préfecture de la Dordogne. Des prélèvements sont en cours. Le cas aurait été détecté chez un particulier à Biras, à 15 km au Nord de Périgueux. Le cas a été repéré vendredi dernier chez un particulier qui a signalé que 22 de ses 30 poules étaient mortes. Un taux de mortalité qui a aussitôt alerté les services vétérinaires.

Deux élevages de canards et d'oies sous surveillance

Les premiers tests qui ont  été réalisés par le laboratoire départementale de la Dordogne ont aussitôt mis en évidence la présence du virus H5N1. Un seul cas est avéré mais deux  élevages sont sous surveillance: un élevage de canards à Saint-Paul-La-Roche dans le Nord de la Dordogne et un élevage d'oies reproductrices à Domme en Périgord noir. Ces deux élevages étaient déjà surveillés dans le cadre d'un plan de contrôle habituel. Les prélèvements fait dans ces deux élevages ont  mis en évidence des anti-corps dans la sérologie, mais pas de virus avéré. Les animaux auraient donc été en contact avec la maladie.

Le virus aurait été transmis par des canards sauvages

Selon la préfecture, les poules auraient probablement attrapé le virus par contact avec la faune sauvage, il s'agirait très certainement de canards sauvages. 

Il s'agirait d'une souche H5N1 hautement pathogène pour les volailles. Une souche déjà détectée en Europe qui avait jusqu'alors un profil faiblement pathogène. Des zones de protection et de surveillance de 3 et 10 km ont été créées autour de l'élevage de Biras. Le poulailler a été désinfecté dès vendredi pour limiter les risques de propagation. Une zone de protection de 3 km autour de la basse-cour concernée a été mise est mise en place. *Pendant 21 jours l__*e déplacement des volailles est interdit. Les autres animaux domestiques doivent être confinés.

Localisation de la basse-cour touchée par le virus H5N1 en Dordogne - Radio France
Localisation de la basse-cour touchée par le virus H5N1 en Dordogne © Radio France - Olivier Uguen

Des analyses sont en cours pour déterminer "la dangerosité potentielle pour l'homme" dit la préfecture. En revanche pas d'inquiétude pour les produits alimentaires: la consommation de viande, oeufs, foie gras et plus généralement tout produit alimentaire est consommable sans aucun risque.

Le ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, a expliqué qu'il n'y avait pas de risque à consommer de la volaille, des œufs ou du foie gras.

Stéphane Le Foll "pas de risque à consommer de la volaille ou du foie gras".

il s'agit du premier cas en France depuis 2007. La dernière épizootie remonte à 2006.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu