Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche DOSSIER : Salon de l'Agriculture 2019

Dordogne : un producteur d'huile de noix en route pour une nouvelle médaille au Salon de l'agriculture

-
Par , France Bleu Périgord

Charlie le Gallo, producteur d'huile de noix au Moulin de Maneyrol, à Pazayac, ne fera pas le déplacement au Salon de l'agriculture. Mais ces produits, eux, y seront. Et il espère bien décrocher une récompense au Concours général agricole.

Charlie le Gallo est producteur d’huile de noix à Pazayac
Charlie le Gallo est producteur d’huile de noix à Pazayac © Radio France - Emeline Ferry

Pazayac, France

C'est la sixième année que les produits du Moulin de Maneyrol, installé à Pazayac, participent au Salon de l'agriculture. Et pourtant, Charlie le Gallo, le producteur, ne fait pas le déplacement à Paris, porte de Versailles. "C'est un peu cher. Pour rentabiliser notre présence sur le Salon, il faudrait vendre beaucoup, et on est une trop petite entreprise pour se permettre cela", explique-t-il. Il suivra le concours, dimanche, en ouverture du Salon, sur l'ordinateur, ou attendra les résultats le lendemain.

Mais cela ne l'empêche pas de briller sur le Salon, grand rendez-vous du monde agricole. Il a reçu la médaille d'or ou d'argent au Concours général, chaque année depuis six ans, date où ce trentenaire a quitté la région parisienne pour reprendre l'activité. Le Moulin de Maneyrol a même reçu le prix d'Excellence l'année dernière, qui récompense les lauréats qui gagnent trois ans d'affilée. 

Le prix d'Excellence l'année dernière

"C'est surtout une reconnaissance de notre savoir-faire. Et puis, ça se passe en plein milieu de l'hiver, où on a la tête dans le guidon, on est dans la production, alors cette récompense, ça fait du bien au moral", raconte le producteur. 

Dans son atelier, où trônent les prix, encadrés sur le murs, Charlie le Gallo reçoit les clients et transforme les noix, qui viennent de producteurs locaux. La meule tourne à plein régime depuis le mois de novembre. "Les noix arrivent sous forme de cerneaux, on les met sous la meule, qui les écrase jusqu'à obtenir une pâte. Le but, c'est de casser les fibres de la noix pour commencer à séparer la matière sèche de la matière grasse", explique-t-il.

Puis direction le panier de presse, qui extrait l'huile. Avec l'aide de son employé, Charlie le Gallo produit chaque année 12 à 13.000 litres d'huile de noix.

Choix de la station

France Bleu